€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

lundi 17 septembre 2018

Syrie : il n'y aura pas de nouvelle opération militaire à Idlib [pour l’instant]

« Il n'y aura pas de nouvelle opération militaire à Idlib, a déclaré ce lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou […] Moscou et Ankara ont décidé de mettre en place vers le 15 octobre prochain, le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés, une zone démilitarisée large de 15 à 20 kilomètres […] il est prévu de réaliser, à l'initiative de Recep Tayyip Erdogan, le retrait de cette zone des armes lourdes, des chars, des lance-roquettes multiples et des mortiers de tous les groupes d'opposition» rapporte l’agence russe Sputnik dans une brève du 17 septembre 2018 «Moscou: pas de nouvelle opération à Idlib, mais un mémorandum sur la désescalade ».

Note – Ce projet russo-turque ressemble beaucoup à la situation du Donbass en Ukraine mais renversé, les terroristes jouant le rôle des séparatistes. Plutôt que de taper dans le tas comme il l’avait pourtant annoncé, Poutine opte pour une temporisation, une sorte de statuquo plus ou moins contrôlé : on ne touche pas aux terroristes mais on les neutralise en tentant de les désarmer au mieux.

D’un côté, cette option peut sembler être une nouvelle reculade de Poutine mais d’un autre côté, elle peut aussi apparaître comme une solution provisoire d’attente pour quelques semaines, au moins jusqu’aux élections midterms US pour savoir de quoi il en retournera demain à Washington – Trump sortant affaibli ou renforcé de ces élections - avant d’engager éventuellement une vraie opération militaire qui exige une collaboration étroite avec les forces US pour avoir une chance d’aboutir en limitant la casse parmi les populations civiles.

Le bon calcul de Poutine est donc celui d’une victoire électorale de Trump en novembre mais le pari insensé de Poutine est de croire qu’une telle victoire débouchera sur une collaboration des USA pour en terminer avec le terrorisme en Syrie. Existe-t-il une alternative ? EG

>> Lire aussi :


BM-27 Ouragan, le lance-roquettes multiple russe à « glacer le sang » (17/09/2018)
(1) Les manœuvres militaires d'envergure Vostok 2018 «refroidissent dans une certaine mesure les ardeurs de nos partenaires» (17/09/2018)
(1) La seule force capable d’empêcher les USA de se suicider tout en entraînant tous les autres avec eux, c’est la menace russe d’une défaite militaire massive (16/09/2018)
Syrie : démasqués sur les armes chimiques, les Etats-Unis n’ont plus le choix, les Russes non plus (13/09/2018)
La perspective d’hostilités directes entre la Russie et les États-Unis en Syrie n’a jamais été aussi forte (13/09/2018)
Syrie : La « toile » russe contre les Tomahawk US (13/09/2018)
Les Américains parviendront-ils à trouver une protection contre le Kinjal? (10/09/2018)
A l'heure actuelle, Washington ne dispose pas d'une réponse adéquate aux armes hypersoniques russes et chinoises (09/09/2018)
La nouvelle torpille russe électrique universelle UET-1 est capable de découvrir des cibles à 3,5 kilomètres et les frapper à près de 90 km/h (08/09/2018)
La Marine russe recevra une nouvelle torpille universelle (07/08/2018)
A peu près un tiers de toutes les forces armées russes participeront à Vostok-18... (02/09/2018)
La nouvelle DCA spatiale russe (Vidéo) (30/08/2018)
Quand un allié de l'Otan comme la Turquie utilise des S-400 russes (23/08/2018)
La vulnérabilité a changé de côté (22/08/2018)
Et la meilleure armée au monde est… (20/08/2018)
L’hélicoptère russe Mi-26T2V peut transporter jusqu’à 20 tonnes de charge utile (19/08/2018)
Comment ne plus exister ? (19/08/2018)
L’avion russe de 5e génération MiG-41 (PAK DP) devrait être capable d’accomplir des missions même dans l’espace (18/08/2018)
Des NASAMS-II US pour protéger New Delhi d’Islamabad ou de Pékin (17/08/2018)
Le Pentagone commande des « Kinjal » à Lockheed Martin (17/08/2018)
Le Tu-160 russe est le plus gros et le plus puissant avion militaire supersonique à géométrie variable au monde (16/08/2018)
La principale tâche du nouveau bombardier russe à long rayon d’action Tu-22M3M est la lutte contre des groupes aéronavals (16/08/2018)
L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct » (14/06/2018)
Les Russes ont détruit la force de dissuasion nucléaire US (13/08/2018)
Préparez-vous à la bataille de l’Atlantique Nord (12/08/2018)
Quand Staline ordonnait de bombarder Berlin (12/08/2018)
Défense : après tout ce que l'Allemagne a fait à la Russie, il vaut mieux que les Allemands se taisent pendant encore 200 ans (12/08/2018)
Le chasseur-intercepteur russe MiG-31 possède des qualités inégalées et offre aux pilotes de véritables capacités «spatiales» (12/08/2018)
«Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.» (09/08/2018)
La Russie a su développer une armée bien plus capable que celle des Etats-Unis (09/08/2018)
L’Iliouchine Il-22M11 modernisé, «l’avion de la guerre des étoiles» (08/08/2018)
Les systèmes du missile russe R-77-1 assurent la précision de tir de jour comme de nuit et le rendent très résistant au brouillage (07/0/2018)
Syrie : en cas d’intervention militaire US, les forces russes cibleraient les 53 navires US de la Méditerranée et du Golfe, y compris leurs 3 porte-avions à propulsion nucléaire (07/08/2018)
Su-35/F-35, seuls des essais militaires permettraient de déterminer quel avion est le meilleur (07/08/2018)
Afghanit, l'arme secrète du char russe T-14 Armata (06/08/2018)
Les tout nouveaux systèmes russes de guerre électronique Leer-3, Krassoukha et Moskva (04/06/2018)
La frégate russe Amiral Kasatonov surpasse les navires de combats littoraux de l’US Navy (31/07/2018)
Le destroyer russe Lider sera le navire de guerre le mieux armé du monde (25/07/2018)
L'augmentation des dépenses militaires jusqu'à 2% du PIB dans les pays de l'Otan ne servira à rien (24/07/2018)
Les récentes avancées russes dans la technologie des missiles ont rendu toute la stratégie militaire américaine obsolète (24/07/2018)
Le système lourd lance-flammes à roquettes TOS-1A Solntsepek presqu’aussi puissant qu’une arme nucléaire (22/07/2018)
Le PRS-1M à Mach 11,85, une nouvelle DCA pour protéger Moscou et le centre industriel russe (22/07/2018)
Kinjal, comment les Russes interpréteraient une liquidation brutale de Trump ? (20/07/2018)
Kinjal… et le monde est à vous. (19/07/2018)
Magnétohydrodynamique (MHD), Poutine a donné le coup d’envoi d’une nouvelle révolution industrielle (02/06/2018)
Russie, le jeu de « la ligne rouge » hypersonique (26/05/2018)
L’hypersonique, la peur et le moment expiatoire (26/05/2018)

Bonne lecture

__________ooo____________


Moscou: pas de nouvelle opération à Idlib, mais un mémorandum sur la désescalade

Sputnik, le 17 septembre 2018

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré qu'il n'y aurait pas d’opération à Idlib et que les détails d'un mémorandum sur la désescalade seraient concertés prochainement avec la partie syrienne.

Il n'y aura pas de nouvelle opération militaire à Idlib, a déclaré ce lundi le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou. Les points d'un mémorandum sur la désescalade à Idlib seront concertés avec la partie syrienne au cours des prochaines heures, a-t-il ajouté.

Il a répondu par l'affirmative à la question des journalistes demandant si c'était vrai qu'il n'y aurait pas d'opération militaire à Idlib.

«Nous allons concerter au cours des prochaines heures toutes les positions qui sont exposées dans le document», a encore indiqué Sergueï Choïgou évoquant l'approbation de la partie turque.

Vladimir Poutine a annoncé à l'issue de sa rencontre avec Recep Tayyip Erdogan à Sotchi qu'ils s'étaient accordés sur la création d'une zone démilitarisée le long de la ligne de démarcation entre les groupes d'opposition et les forces syriennes dans le gouvernorat d'Idlib. Ainsi, Moscou et Ankara ont décidé de mettre en place vers le 15 octobre prochain, le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés, une zone démilitarisée large de 15 à 20 kilomètres.

Le Président russe a également évoqué d'autres arrangements auxquels ils sont parvenus. Ainsi, vers le 10 octobre, il est prévu de réaliser, à l'initiative de Recep Tayyip Erdogan, le retrait de cette zone des armes lourdes, des chars, des lance-roquettes multiples et des mortiers de tous les groupes d'opposition».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 <iframe src='https://www.brighteon.com/embed/52ba56a1-ee4c-4e16-9587-7095fc052f9c' width='560' height='315' fram...