€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

dimanche 9 septembre 2018

A l'heure actuelle, Washington ne dispose pas d'une réponse adéquate aux armes hypersoniques russes et chinoises

« Préoccupé par le développement actif d’armes hypersoniques en Russie et en Chine, Washington cherche des moyens pour répondre à ce défi […], à l'heure actuelle, Washington ne dispose pas d'une réponse adéquate à cette menace, constate The Drive » rapporte l’agence russe Sputnik dans une brève du 8 septembre 2018 «Abattre une balle avec une balle»: Washington cherche à intercepter le Kinjal russe ».

Note – Privé de la domination militaire, D Trump a fait le choix de la guerre commerciale et financière en utilisant le dollar comme arme de dissuasion. Ce faisant, il incite ses adversaires à se libérer de celui-ci qui finira par perdre son statut privilégié de monnaie de réserve mondiale. Il ne restera plus que l’arme nucléaire comme ultime argument et réponse à tous les problèmes insolubles de notre civilisation de zombies. EG

>> Lire aussi :


La nouvelle torpille russe électrique universelle UET-1 est capable de découvrir des cibles à 3,5 kilomètres et les frapper à près de 90 km/h (08/09/2018)
La Marine russe recevra une nouvelle torpille universelle (07/08/2018)
A peu près un tiers de toutes les forces armées russes participeront à Vostok-18... (02/09/2018)
La nouvelle DCA spatiale russe (Vidéo) (30/08/2018)
Quand un allié de l'Otan comme la Turquie utilise des S-400 russes (23/08/2018)
La vulnérabilité a changé de côté (22/08/2018)
Et la meilleure armée au monde est… (20/08/2018)
L’hélicoptère russe Mi-26T2V peut transporter jusqu’à 20 tonnes de charge utile (19/08/2018)
Comment ne plus exister ? (19/08/2018)
L’avion russe de 5e génération MiG-41 (PAK DP) devrait être capable d’accomplir des missions même dans l’espace (18/08/2018)
Des NASAMS-II US pour protéger New Delhi d’Islamabad ou de Pékin (17/08/2018)
Le Pentagone commande des « Kinjal » à Lockheed Martin (17/08/2018)
Le Tu-160 russe est le plus gros et le plus puissant avion militaire supersonique à géométrie variable au monde (16/08/2018)
La principale tâche du nouveau bombardier russe à long rayon d’action Tu-22M3M est la lutte contre des groupes aéronavals (16/08/2018)
L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct » (14/06/2018)
Les Russes ont détruit la force de dissuasion nucléaire US (13/08/2018)
Préparez-vous à la bataille de l’Atlantique Nord (12/08/2018)
Quand Staline ordonnait de bombarder Berlin (12/08/2018)
Défense : après tout ce que l'Allemagne a fait à la Russie, il vaut mieux que les Allemands se taisent pendant encore 200 ans (12/08/2018)
Le chasseur-intercepteur russe MiG-31 possède des qualités inégalées et offre aux pilotes de véritables capacités «spatiales» (12/08/2018)
«Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.» (09/08/2018)
La Russie a su développer une armée bien plus capable que celle des Etats-Unis (09/08/2018)
L’Iliouchine Il-22M11 modernisé, «l’avion de la guerre des étoiles» (08/08/2018)
Les systèmes du missile russe R-77-1 assurent la précision de tir de jour comme de nuit et le rendent très résistant au brouillage (07/0/2018)
Syrie : en cas d’intervention militaire US, les forces russes cibleraient les 53 navires US de la Méditerranée et du Golfe, y compris leurs 3 porte-avions à propulsion nucléaire (07/08/2018)
Su-35/F-35, seuls des essais militaires permettraient de déterminer quel avion est le meilleur (07/08/2018)
Afghanit, l'arme secrète du char russe T-14 Armata (06/08/2018)
Les tout nouveaux systèmes russes de guerre électronique Leer-3, Krassoukha et Moskva (04/06/2018)
La frégate russe Amiral Kasatonov surpasse les navires de combats littoraux de l’US Navy (31/07/2018)
Le destroyer russe Lider sera le navire de guerre le mieux armé du monde (25/07/2018)
L'augmentation des dépenses militaires jusqu'à 2% du PIB dans les pays de l'Otan ne servira à rien (24/07/2018)
Les récentes avancées russes dans la technologie des missiles ont rendu toute la stratégie militaire américaine obsolète (24/07/2018)
Le système lourd lance-flammes à roquettes TOS-1A Solntsepek presqu’aussi puissant qu’une arme nucléaire (22/07/2018)
Le PRS-1M à Mach 11,85, une nouvelle DCA pour protéger Moscou et le centre industriel russe (22/07/2018)
Kinjal, comment les Russes interpréteraient une liquidation brutale de Trump ? (20/07/2018)
Kinjal… et le monde est à vous. (19/07/2018)
Magnétohydrodynamique (MHD), Poutine a donné le coup d’envoi d’une nouvelle révolution industrielle (02/06/2018)
Russie, le jeu de « la ligne rouge » hypersonique (26/05/2018)
L’hypersonique, la peur et le moment expiatoire (26/05/2018)



Bonne lecture

____________ooo___________  


«Abattre une balle avec une balle»: Washington cherche à intercepter le Kinjal russe

Sputnik, le 8 septembre 2018

Préoccupé par le développement actif d’armes hypersoniques en Russie et en Chine, Washington cherche des moyens pour répondre à ce défi. L'Agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) propose d’utiliser des intercepteurs à énergie cinétique.

À l'occasion de son 60e anniversaire, la DARPA a présenté son programme Glide Breaker pour contrer les armes hypersoniques, y compris les missiles russes Kinjal et des élaborations chinoises.

«Le programme Glide Breaker a pour objectif d'élargir les capabilités de protection des États-Unis contre les armes hypersoniques et toute la classe des menaces hypersoniques», a indiqué la DARPA dans un communiqué.


Les concepteurs de ce programme proposent d'abattre les missiles hypersoniques au moyen d'une frappe à énergie cinétique d'un intercepteur, signale The Drive.

First artist’s concept for Glide Breaker, a Darpa-funded technology to defeat hypersonic weapons, revealed at #darpa60. More coverage to follow in @AviationWeek. pic.twitter.com/Ep6HmBVHzu
— Steve Trimble (@TheDEWLine) 6 сентября 2018 г.

​En reconnaissant la menace croissante de ce type d'armements, le portail constate que l'idée proposée par les experts américains n'est pas un remède. Cette méthode ressemble à une tentative d'abattre une balle, «qui peut changer imprévisiblement sa trajectoire», avec une autre balle. De plus, un missile hypersonique vole cinq fois plus vite que le son. Cette vitesse réduit le temps de réaction des capteurs qu'importe leur puissance. En situation de guerre, ce temps diminue parce que l'arme hypersonique peut être lancée à une distante moindre d'une cible.

Les systèmes de lutte antimissiles existants pourraient théoriquement être adaptés pour abattre des engins hypersoniques, ajoute The Drive. Pour cela, ils devraient être intégrés dans des armes spatiales. Toutefois, un réseau fiable diversifié de capteurs sera nécessaire pour prévenir d'une attaque hypersonique, surveiller les missiles et lancer précisément les intercepteurs.

En dehors de la proposition de la DARPA, un autre projet de défense hypersonique est développé par l'Agence de défense antimissile (Missile Defense Agency, MDA), dont le coût est de près de 700 millions de dollars.

Quoi qu'il en soit, à l'heure actuelle, Washington ne dispose pas d'une réponse adéquate à cette menace, constate The Drive en rappelant les mots du sous-secrétaire américain à la Défense Michael Griffin, qui avait déjà proposé de placer des missiles en orbite pour contrer la menace hypersonique.


«Aujourd'hui, nous n'avons pas de systèmes qui nous donnerons une connaissance globale, compréhensible, persistante, opportune de ce qui se passe partout dans le monde», a déclaré Griffin le 5 septembre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 <iframe src='https://www.brighteon.com/embed/52ba56a1-ee4c-4e16-9587-7095fc052f9c' width='560' height='315' fram...