€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

jeudi 23 août 2018

Quand un allié de l'Otan comme la Turquie utilise des S-400 russes

«Quand un allié de l'Otan comme la Turquie utilise des S-400, c'est contraire à notre politique», a ajouté Mme Nauert. Rosoboronexport, agence d'État russe chargée de la vente des armements russes à l'exportation, procèdera à la réalisation du contrat sur la livraison des S-400 à la Turquie en 2019, d'après le directeur de l'agence, Alexandre Mikheïev. En raison de l'intention d'Ankara d'acheter des systèmes S-400, le Congrès américain a adopté le 25 juillet un amendement à la dernière version du budget de la défense pour 2019, qui gèle les livraisons de chasseurs F-35 à la Turquie. » rapporte Sputnik dans une brève du 23 août 2018 «S-400 pour la Turquie: le département d'État évoque des sanctions contre de nombreux pays ».

Note – « Quand un allié de l'Otan comme la Turquie utilise des S-400 russes », le moindre des choses serait que cet allié soit exclu de l’organisation dont la mission officielle est la lutte contre… la Russie. Pourtant, nulle déclaration de l’Otan dans ce sens d’une part, et non livraison des F-35 US d’autre part.

Alors, comment Washington envisage le rôle de la Turquie dans l’Otan alors qu’Ankara est, de facto, clairement alliée de Moscou ?

Si quelqu’un peut m’expliquer… EG
>> Lire aussi : 
 
La vulnérabilité a changé de côté (22/08/2018)
Et la meilleure armée au monde est… (20/08/2018)
L’hélicoptère russe Mi-26T2V peut transporter jusqu’à 20 tonnes de charge utile (19/08/2018)
Comment ne plus exister ? (19/08/2018)
L’avion russe de 5e génération MiG-41 (PAK DP) devrait être capable d’accomplir des missions même dans l’espace (18/08/2018)
Des NASAMS-II US pour protéger New Delhi d’Islamabad ou de Pékin (17/08/2018)
Le Pentagone commande des « Kinjal » à Lockheed Martin (17/08/2018)
Le Tu-160 russe est le plus gros et le plus puissant avion militaire supersonique à géométrie variable au monde (16/08/2018)
La principale tâche du nouveau bombardier russe à long rayon d’action Tu-22M3M est la lutte contre des groupes aéronavals (16/08/2018)
L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct » (14/06/2018)
Les Russes ont détruit la force de dissuasion nucléaire US (13/08/2018)
Préparez-vous à la bataille de l’Atlantique Nord (12/08/2018)
Quand Staline ordonnait de bombarder Berlin (12/08/2018)
Défense : après tout ce que l'Allemagne a fait à la Russie, il vaut mieux que les Allemands se taisent pendant encore 200 ans (12/08/2018)
Le chasseur-intercepteur russe MiG-31 possède des qualités inégalées et offre aux pilotes de véritables capacités «spatiales» (12/08/2018)
«Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.» (09/08/2018)
La Russie a su développer une armée bien plus capable que celle des Etats-Unis (09/08/2018)
L’Iliouchine Il-22M11 modernisé, «l’avion de la guerre des étoiles» (08/08/2018)
Les systèmes du missile russe R-77-1 assurent la précision de tir de jour comme de nuit et le rendent très résistant au brouillage (07/0/2018)
Syrie : en cas d’intervention militaire US, les forces russes cibleraient les 53 navires US de la Méditerranée et du Golfe, y compris leurs 3 porte-avions à propulsion nucléaire (07/08/2018)
Su-35/F-35, seuls des essais militaires permettraient de déterminer quel avion est le meilleur (07/08/2018)
Afghanit, l'arme secrète du char russe T-14 Armata (06/08/2018)
Les tout nouveaux systèmes russes de guerre électronique Leer-3, Krassoukha et Moskva (04/06/2018)
La frégate russe Amiral Kasatonov surpasse les navires de combats littoraux de l’US Navy (31/07/2018)
Le destroyer russe Lider sera le navire de guerre le mieux armé du monde (25/07/2018)
L'augmentation des dépenses militaires jusqu'à 2% du PIB dans les pays de l'Otan ne servira à rien (24/07/2018)
Les récentes avancées russes dans la technologie des missiles ont rendu toute la stratégie militaire américaine obsolète (24/07/2018)
Le système lourd lance-flammes à roquettes TOS-1A Solntsepek presqu’aussi puissant qu’une arme nucléaire (22/07/2018)
Le PRS-1M à Mach 11,85, une nouvelle DCA pour protéger Moscou et le centre industriel russe (22/07/2018)
Kinjal, comment les Russes interpréteraient une liquidation brutale de Trump ? (20/07/2018)
Kinjal… et le monde est à vous. (19/07/2018)
Magnétohydrodynamique (MHD), Poutine a donné le coup d’envoi d’une nouvelle révolution industrielle (02/06/2018)
Russie, le jeu de « la ligne rouge » hypersonique (26/05/2018)
L’hypersonique, la peur et le moment expiatoire (26/05/2018)
 
Bonne lecture

____________ooo___________


S-400 pour la Turquie: le département d'État évoque des sanctions contre de nombreux pays

Sputnik, le 23 août 2018

L'achat de systèmes sol-air russes S-400 par la Turquie pourrait provoquer l'adoption de sanctions américaines contre de nombreux pays, d'après le département d'État.

La Turquie ne sera pas le seul pays à être visé par des sanctions américaines, si elle achète des systèmes de missiles sol-air russes S-400, a déclaré jeudi le département d'État américain.

«Nous sommes opposés à l'éventuel achat de S-400 par nos partenaires et alliés partout dans le monde […]. Nous avons clairement fait comprendre que cela peut provoquer l'adoption de sanctions dans le monde entier», a indiqué la porte-parole du département d'État, Heather Nauert.


Les États-Unis ont déjà menacé d'imposer des sanctions contre Ankara pour de tels achats.


«Quand un allié de l'Otan comme la Turquie utilise des S-400, c'est contraire à notre politique», a ajouté Mme Nauert.

Rosoboronexport, agence d'État russe chargée de la vente des armements russes à l'exportation, procèdera à la réalisation du contrat sur la livraison des S-400 à la Turquie en 2019, d'après le directeur de l'agence, Alexandre Mikheïev.

En raison de l'intention d'Ankara d'acheter des systèmes S-400, le Congrès américain a adopté le 25 juillet un amendement à la dernière version du budget de la défense pour 2019, qui gèle les livraisons de chasseurs F-35 à la Turquie.

Les États-Unis cherchent à persuader leurs alliés et partenaires de renoncer aux importations d'armes russes. Des officiels américains ont affirmé avoir empêché la signature de contrats pour des milliards de dollars.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 <iframe src='https://www.brighteon.com/embed/52ba56a1-ee4c-4e16-9587-7095fc052f9c' width='560' height='315' fram...