DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

dimanche 27 mai 2018

Vers un accord de paix russo-japonais


« Intervenant à l'issue des pourparlers avec le Président russe en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé le souhait que l'accord de paix entre la Russie et le Japon serait bientôt conclu » rapporte Sputnik dans une brève du 26 mai 2018 «Shinzo Abe précise quand l’accord de paix entre Moscou et Tokyo sera conclu »


http://cacaou3.blogspot.fr/Note – Le véritable obstacle pour la signature d’un traité de paix entre le Japon et la Russie n’est pas la question des îles Kouriles comme le déclare diplomatiquement Shinzo Abe mais la soumission du Japon aux Etats-Unis et c’est la raison pour laquelle Abe peut espérer cet accord de paix « du vivant de la génération actuelle ». EG


>> Mon fil info « POUTINE » sur Twitter

Bonnes lectures
___________ooo__________


Shinzo Abe précise quand l’accord de paix entre Moscou et Tokyo sera conclu

Sputnik, le 26 mai 2018

https://fr.sputniknews.com/international/201805261036539614-shinzo-abe-accord-paix-russie-japon/

Suite à des pourparlers avec Vladimir Poutine, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dit espérer que la question de la conclusion d'un traité de paix russo-japonais serait résolue du vivant de la génération actuelle.

Intervenant à l'issue des pourparlers avec le Président russe en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a exprimé le souhait que l'accord de paix entre la Russie et le Japon serait bientôt conclu.

«La question d'un traité de paix qui n'a pas été signé depuis plus de 70 ans n'est pas facile à résoudre, mais nous voulons mettre un terme à ce problème pendant notre génération, ce qui constitue notre principale tâche», a-t-il déclaré.

Le Président russe, à son tour, a appelé à continuer de chercher patiemment une solution qui répondrait aux intérêts de la Russie et du Japon et serait également acceptée par les peuples des deux pays.

Depuis de longues années, les relations entre la Russie et le Japon sont en butte à l'absence d'un accord de paix. Le Japon revendique les îles Kouriles méridionales (Itouroup, Kounachir, Chikotan et Habomai), invoquant le Traité d'amitié et de paix russo-japonais de 1855. Pour Tokyo, leur restitution est une condition sine qua non de l'accord de paix avec la Russie qui n'a pas été signé à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

La position de Moscou repose sur le constat que les îles Kouriles méridionales faisaient partie de l'URSS à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, la souveraineté russe sur ces îles étant incontestable et conforme au droit international.