€CALYPSE NEWS


Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mercredi 24 janvier 2018

Hydro Québec semble incapable de répondre à la demande en électricité des mineurs de devises numériques qui cherchent à s’établir dans la province



« Hydro Québec, le plus important service public d’électricité au Canada, semble incapable de répondre à la demande en électricité des mineurs de devises numériques qui cherchent à s’établir dans la province. L’annonce intervient quelques semaines après que l’entreprise ait cherché à attirer les mineurs de crypto-monnaies afin de soutenir les perspectives économiques de la région » rapporte Tiana R dans une brève du 24 janvier 2018 «  Hydro Québec n’arrive pas à répondre aux besoins en électricité des mineurs de crypto-monnaies »


Note – Cette info montre et confirme que Blockchain n’est pas la technologie d’avenir pour les monnaies numériques et que, en conséquence, les cryptos actuelles comme Bitcoin sont condamnées à disparaitre ou à se transformer en Bitcoin2.0.
Mais cela signifie aussi la fin prématurée des mineurs car la technologie qui va supplanter blockchain comme DAG fonctionne radicalement différemment, entre autre sans mineur.
EG

>> Lire aussi : 

Qu’est-ce qui est «1000 fois plus rapide, 100 fois moins cher» que la blockchain ? (24/01/2018)

DAG, la démocratisation des crypto-monnaies sur le marché des moyens de paiement (18/01/2018)

Qu’est-ce qu’une monnaie quantique ? (05/01/2018) par Eric Gaillot

>> Mon fil info « CRYPTO » sur twitter

Bonnes lectures
____________ooo___________

  Hydro Québec n’arrive pas à répondre aux besoins en électricité des mineurs de crypto-monnaies

Par Tiana R, le 24 janvier 2018


Hydro Québec, le plus important service public d’électricité au Canada, semble incapable de répondre à la demande en électricité des mineurs de devises numériques qui cherchent à s’établir dans la province. L’annonce intervient quelques semaines après que l’entreprise ait cherché à attirer les mineurs de crypto-monnaies afin de soutenir les perspectives économiques de la région. La société a affirmé qu’elle avait 5 000 mégawatts d’énergie à sa disposition.

Hydro Québec se trouve dans une situation compliquée

Hydro Québec a indiqué qu’elle ne sera pas en mesure de répondre aux besoins énergétiques exigés par les mineurs de devises virtuelles. Cette forte demande résulte d’une campagne très réussie visant à attirer des investissements de l’industrie minière. Marc Antoine Pouliot, le porte-parole d’Hydro Québec, a récemment déclaré qu’ils ne seront pas capables d’alimenter tous les projets qu’ils reçoivent. M. Pouliot a indiqué que le nombre de mineurs a doublé au cours de la dernière semaine, ce qui a mené à l’étude de 70 projets miniers potentiels. Ils reçoivent des dizaines de demandes chaque jour et ce contexte leur pousse à définir clairement leur stratégie, a-t-il poursuivi.

Découvrez ci-dessous la vidéo relatant ces faits :


Feral Pierssens, qui travaille aux côtés des mineurs de devises virtuelles, a indiqué que les manifestations d’intérêt reçues par Hydro Québec ne représentent qu’une minorité de la demande dans le secteur minier.

Les inquiétudes de la réglementation chinoise poussent les mineurs à aller voir ailleurs

Dans un contexte d’incertitude croissante quant à l’avenir de l’exploitation minière en Chine, Eric Martel, chef de la direction d’Hydro Québec, a récemment cherché à attirer des exploitants de crypto-monnaies. M. Martel a souligné les avantages que ceci pouvait offrir aux mineurs. Il a également indiqué l’importance d’un tel investissement pour la population locale.

Hydro Québec a estimé que la province pourrait produire environ 100 TWh d’électricité au cours de la prochaine décennie, soit l’équivalent de l’énergie nécessaire pour alimenter 6 millions de foyers en une année.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COVID-19 : LA LOI GUERRIERE DU PASS SANITAIRE APPLIQUEE APRES LA FIN DE LA QUATRIEME VAGUE ?

  Mardi 3 août 2021 à 10h00 par Eric Gaillot (477) - L’illustration n°477 ci-dessous montre que nous avons probablement passé le pic épi...