mercredi 2 août 2017

Je considère encore que nous sommes des alliés des États-Unis



"Après la signature des sanctions américaines renforcées contre la Russie par le président Donald Trump, le président de la Commission Jean-Claude Juncker se montre globalement satisfait que la loi adoptée ait été assouplie sur la demande insistante de l'UE", a réagi la commission dans un communiqué. De plus, "le Congrès américain a à présent établi que ces sanctions ne doivent être décidées qu'en accord avec les alliés des États-Unis. Or je considère encore que nous sommes des alliés des États-Unis", a précisé Juncker rapporte Le Figaro dans un article du 2 août 2017 à lire ci-dessous.
 
Bonne lecture

____________oooo__________

L'UE prête à «réagir» aux sanctions américaines contre la Russie

  • Par
  • Mis à jour
  • Publié

L'Union européenne s'est dite prête aujourd'hui à "réagir de façon adéquate en quelques jours" aux nouvelles sanctions américaines adoptées contre la Russie, si jamais celles-ci portaient atteinte aux entreprises énergétiques européennes.

"Après la signature des sanctions américaines renforcées contre la Russie par le président Donald Trump, le président de la Commission Jean-Claude Juncker se montre globalement satisfait que la loi adoptée ait été assouplie sur la demande insistante de l'UE", a réagi la commission dans un communiqué.

De plus, "le Congrès américain a à présent établi que ces sanctions ne doivent être décidées qu'en accord avec les alliés des États-Unis. Or je considère encore que nous sommes des alliés des États-Unis", a précisé Juncker, cité dans ce communiqué.

Toutefois, "si les mesures répressives américaines devaient dans la pratique léser des entreprises européennes qui sont en relations d'affaires avec la Russie dans le secteur énergétique, l'UE serait prête à riposter de façon adéquate en quelques jours", a souligné Juncker.

Jusqu'ici, les mesures répressives étaient coordonnées des deux côtés de l'Atlantique. L'UE et les Etats-Unis avaient en effet imposé des sanctions contre Moscou pour l'annexion de la Crimée en mars 2014 et son attitude en Ukraine.

Le président américain Donald Trump a promulgué aujourd'hui de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, adoptées par le Congrès. Ces sanctions, qui frappent notamment le secteur énergétique russe, visent également à punir la Russie après les accusations d'ingérence dans l'élection présidentielle américaine.

On assiste à une nouvelle tentative de détruire le Sud pour se venger de son vote pour Trump — cette fois définitivement

« Le consensus national établi aux USA à la fin du XIXe siècle concernant la Guerre civile s'est effondré. On assiste à une nouvelle...