€CALYPSE NEWS

samedi 29 juillet 2017

Les rumeurs sur un complot entre Trump et la Russie sont dérisoires



« L'ex-chef de cabinet de la Maison-Blanche Reince Priebus, qui vient de démissionner, a qualifié de dérisoires les rumeurs sur un «complot» entre Donald Trump et la Russie, dans une interview accordée à la chaîne de télévision Fox News. «Toutes ces discussions interminables sur un complot sont tout simplement dérisoires. Je pense que je ne me tromperai pas en disant qu'il n'y a presque plus personne qui y croit» rapporte Sputnik dans une brève du 29 juillet 2017 à lire ci-dessous.
 
Bonne lecture

____________oooo__________

Reince Priebus: «Plus personne ne croît dans un "complot" entre Trump et Moscou»

Sputnik, le 29 juillet 2017


L’ancien chef de cabinet de la Maison-Blanche Reince Priebus trouve dérisoires les rumeurs sur un «complot» entre Donald Trump et la Russie et regrette qu’elles empêchent le Président de travailler normalement.

L'ex-chef de cabinet de la Maison-Blanche Reince Priebus, qui vient de démissionner, a qualifié de dérisoires les rumeurs sur un «complot» entre Donald Trump et la Russie, dans une interview accordée à la chaîne de télévision Fox News.

«Toutes ces discussions interminables sur un complot sont tout simplement dérisoires. Je pense que je ne me tromperai pas en disant qu'il n'y a presque plus personne qui y croit», a-t-il indiqué.
Selon lui, les médias créent l'impression que les États-Unis n'ont ni problèmes ni nouvelles en dehors du scandale de la prétendue «ingérence» russe».

Cela crée une sorte de bulle autour du Président, l'empêchant de se consacrer pleinement à son agenda, alors qu'aujourd'hui il importe de se concentrer sur des choses concrètes, a-t-il regretté.

Le Président américain Donald Trump a limogé vendredi le chef de cabinet de la Maison Blanche, Reince Priebus, et nommé à sa place le ministre de la Sécurité intérieure, le général John Kelly.

Les nouvelles élections font partie d’une pléthore de mesures répressives antidémocratiques

Si les élections en Catalogne devaient avoir lieu comme prévu par Madrid, elles seraient organisées sous la menace des armes et d’une adm...