mercredi 28 juin 2017

C’est le moment de choisir son camp.



Ce 14 juillet 2017, Trump sera donc à Paris pour commémorer avec Macron l’entrée en guerre des Etats-Unis dans la première guerre mondiale et l’armée US défilera sur les Champs Elysées nous rapporte Sputniknews.com (voir l’article ci-dessous). Il sera aussi question, lors de cette commémoration, d’une soi-disant menace d’attaque chimique de Damas contre son peuple à laquelle Macron s’est engagé à riposter aux côtés des avions US. 

Tout cela ressemble fort à une nouvelle entrée en guerre des USA et de la France contre la Syrie, mais aussi contre l’Iran et surtout contre la Russie, puisque ces trois pays seront considérés comme responsables de l’éventuelle attaque chimique de Damas annoncée par la Maison Blanche qui refuse, par ailleurs, de prouver son allégation en prétextant que ses informations sont issues des services secrets. 

Tout cela montre, en tout cas, que Macron est un pantin car il sait parfaitement bien que cette accusation contre Damas est une provocation. Or, Macron a lui-même déclaré qu’il soutenait la position de Chirac refusant d’entrée en guerre contre l’Irak sous le prétexte que Saddam détiendrait des armes de destruction massive, ce qui, comme personne ne l’ignore aujourd’hui, était faux. Les renseignements français étaient parfaitement au courant de ce mensonge. Ils le sont tout aussi bien aujourd’hui et Macron ne peut donc ignorer qu’il participe à une manipulation. Tout comme celle de commémorer l’entrée en guerre des USA dans la première guerre mondiale… un 14 juillet.

A moins que tout ce cinéma annonce officiellement la prochaine entrée en guerre de la France aux côtés des USA dans une troisième guerre mondiale qui opposera ce qu’il reste de l’Occident au bloc eurasiatique et à ses alliés, ce qui ne serait - à sa décharge - que prendre acte de la réalité du monde d’aujourd’hui. Auquel cas, étant donné le bloc choisi par Macron pour la France sans consulter personne, je me retrouve de fait dans la Résistance. 

Bonne lecture

________________oooo_______________

Trump accepte l'invitation de Macron à assister aux célébrations du 14 juillet à Paris

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de l'entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, le Président américain Donald Trump a accepté l'invitation d'Emmanuel Macron à assister au défilé du 14 juillet, a annoncé l'Élysée.

Le Président Donald Trump assistera aux célébrations du 14 juillet à Paris, a annoncé mercredi la présidence dans un communiqué.
«Dans le cadre de la commémoration du centenaire de l'entrée des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, le Président des États-Unis d'Amérique Donald Trump a accepté l'invitation du Président de la République Emmanuel Macron d'assister au défilé du 14 juillet», lit-on dans le communiqué.

Pour cette occasion, «des soldats américains participeront à ce défilé aux côtés de leurs camarades français», précise encore l'Elysée.

C’est mardi que l’Élysée a annoncé qu’Emmanuel Macron avait convié son homologue américain à assister au défilé organisé à l’occasion de la fête nationale française. L'hôte de la Maison-Blanche avait alors annoncé qu’il examinerait l’invitation.

Après la parution de cette information, Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise, avait déclaré que Trump «n’était pas le bienvenu en France». Rappelons que dans des pays comme la Belgique et le Royaume-Uni, des mouvements de protestation avaient été organisés par des opposants à la politique du Président américain après l’annonce de sa visite.

De plus en plus de soldats ne se sentent plus représentés par un chef de l’Etat élu par une minorité de Français

« Parce que l’armée est à l’image de la société, de plus en plus de soldats ne se sentent plus non plus représentés par un chef de l’Et...