samedi 8 avril 2017

USA: Cour suprême, Trump tient sa promesse électorale

A force d'entendre dire que Trump ne peut rien faire à cause d'une opposition qui serait plus forte que lui et d'un parti conservateur qui ne le soutiendrait pas, on finirait par y croire. Sauf que Trump avance  beaucoup plus vite qu'attendu ou souhaité par certains.


Je ne reviendrais pas, ici, sur l'affaire syrienne qui n'est pas ce que la grande majorité des médias et des politiques en dit mais je noterais que, selon Le Figaro du 07/04/2017 citant l'AFP:
"Le Sénat américain, à majorité républicaine, a confirmé vendredi le juge conservateur Neil Gorsuch comme neuvième magistrat de la Cour suprême....Il rejoindra ainsi quatre magistrats conservateurs et quatre autres progressistes, dont trois femmes. Neil Gorsuch devrait pour sa part se positionner très à droite de ce cortège, et soutenir très largement Trump. Le 45e président avait fait de la nomination d'un juge conservateur à la Cour suprême une promesse de campagne."
Pour un président soit-disant impuissant, imprévisible et versatile, pour ne pas dire déjà enterré par ses adversaires, cette nomination montre tout de même une efficacité réelle dans la mise en oeuvre de sa politique.

La Corée du Nord a averti les Etats-Unis

« La Corée du Nord a averti les Etats-Unis qu'ils ne feraient que "jeter de l'huile sur le feu" avec des manoeuvres mili...