dimanche 9 avril 2017

Syrie : lutte contre le terrorisme, Washington soutient Assad



Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision CBS News, le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson, cité par Sputnik ce09/04/2017, déclare :

« Dès que la menace de Daech sera minimisée ou levée, nous serons en mesure de concentrer notre attention sur la stabilisation de la situation en Syrie ».

Et Sputnik de préciser que « Toujours d'après le secrétaire d'État, cette solution devrait comprendre notamment des négociations entre les parties en conflit, dont « le régime syrien et ses soutiens ».

Cette déclaration confirme qu'il n’y a aucun revirement de la politique étrangère de Trump contrairement à ce qu’affirment de nombreux médias occidentaux suite aux frappes US d’il y a deux jours en Syrie. Pour le président des Etats-Unis, Assad fait partie de la négociation, que ça plaise ou non. Non seulement, mais le chef du régime syrien est un allié objectif incontournable dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Il y a une totale concordance entre la position de Washington et celle de Moscou.

On assiste à une nouvelle tentative de détruire le Sud pour se venger de son vote pour Trump — cette fois définitivement

« Le consensus national établi aux USA à la fin du XIXe siècle concernant la Guerre civile s'est effondré. On assiste à une nouvelle...