DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

lundi 17 avril 2017

Bilan de la campagne à J - 6: la France ne sait plus où elle habite



Beaucoup de meetings aujourd’hui, Macron, Fillon, Le Pen et Mélenchon. Il ne reste plus que quatre jours de campagne et nous sommes toujours avec quatre candidats susceptibles d’atteindre le second tour même si les situations – les tendances, les taux d’incertitudes, etc. - ne sont pas exactement identiques pour chacun, impossible de faire un pronostic.

C’est une situation inédite sous la V ième République du fait que parmi les quatre candidats éligibles pour le second tour, deux sont extrémistes, Le Pen et Mélenchon, tandis que les deux autres, Fillon et Macron, représentent les partis conventionnels dit de gouvernement, LR et PS.

Quel que soit le résultat du premier tour, les deux vainqueurs ne représenteront pas à eux deux une majorité des Français, puisque chacun oscille entre 18 et 23% des intentions de vote. Sans compter le taux record (environ 30%) des abstentionnistes annoncé par les sondages.

Cela signifie que le prochain président de la République française n’aura au maximum qu’environ 15% d’électeurs convaincus. Ce n’est pas avec ça qu’il aura une légitimité suffisante pour présider le pays et ce n’est à priori pas les législatives qui la lui donneront étant donnés les calculs politiciens (caser les amis) qui semblent guider les choix des législatures.

J’en déduis que non seulement nous n’avançons pas vers une éventuelle VI ième République qui pourrait, éventuellement, nous faire rentrer de plein pied dans le XXI ième siècle déjà bien entamé, mais nous allons plutôt vers un retour à la IV ième République avec des gouvernements qui ne tiennent pas la route. 

Le bilan de cette campagne présidentielle est donc clair : la France ne sait plus où elle habite et elle n’a pas trouvé l’homme ou la femme capable d’incarner sans conteste son avenir.

Kinjal, comment les Russes interpréteraient une liquidation brutale de Trump ?

« L’entente Trump-Poutine d’Helsinki est attaquée sur des arguments fondamentaux tels que la trahison, qui implique que la référence, déjà l...