€CALYPSE NEWS

dimanche 26 mars 2017

Course à l'Elysée: les Français aiment "les affaires"

Selon un sondage Ifop, les Français sont une majorité (62%) a aimer "les affaires" qui animent la campagne électorale. F Fillon, qui est le plus attaqué, en est conscient en déclarant à la presse que plus il sera ciblé, plus il aura de chances de remporter la course, y compris le second tour.


Il n'aura échappé à personne que depuis des semaines, les candidats ne font pas grand chose pour défendre leurs programmes respectifs et profitent de la moindre occasion pour dénoncer ce climat délétère tout en en rajoutant une couche à chaque fois qu'ils s'expriment.

Et après tout, n'ont-ils pas raison ? Les programmes ne sont que des promesses qui ne seront jamais tenues, pas de la faute aux candidats mais parce que le pouvoir politique est un leurre et que le destin du pays n'est plus entre les mains des politiques.

Il y a probablement là une explication, au moins partielle, de la stratégie du FN qui ne cherche pas à prendre le pouvoir en accédant directement à l'Elysée mais à se mettre en position de force pour décrédibiliser le futur pouvoir et provoquer, éventuellement, une crise de régime en mettant en évidence l'hypocrisie de notre démocratie.

En effet, en supposant que M Le Pen fasse, au second tour, 35 ou 40% selon son adversaire mais qu'aux législatives qui suivront, elle n'obtienne même pas le nombre d'élus pour constituer un groupe parlementaire d'opposition, quelle sera la légitimité démocratique d'une telle Assemblée ?







Après la finance, le bâtiment, l’énergie ou même le vote, la blockchain pourrait débarquer au tribunal

La blockchain « Après la finance, le bâtiment, l’énergie ou même le vote, la blockchain pourrait débarquer au tribunal. Plus préciséme...