vendredi 10 juin 2016

USA : emailgate, "ils ne faut pas s'attendre à des accusations résultantes de cette mauvaise gestion"

F10061620:00 - "Depuis que le programme de drone est officiellement secret, les communications avec le Département d'Etat auraient dû être faites sur des réseaux plus sûrs, mais les responsables de l'application de la loi ont déclaré qu'ils ne faut pas s'attendre à des accusations résultantes de cette mauvaise gestion" rapporte RT News citant le Wall Street Journal. 


Le Wall Street Journal ne va évidemment pas tirer avant l'heure sur l'ambulance Clinton. La bienpensance va jouer sur les mots et la confusion étant donnée la complexité de l'affaire qui lui permet d'hypocritement noyer le poisson jusqu'au dernier moment.

En effet, il y a deux étapes à prendre en compte : celle du FBI puis celle du procureur général. Quand le WSJ affirme "qu'ils ne faut pas s'attendre à des accusations résultantes de cette mauvaise gestion", parle-t-il de l'accusation du FBI ou de celle du procureur général ? 

Or, nous avons vu ICI comment même si le procureur général n'accuse pas Clinton, celle-ci peut tout de même tomber à cause de l'accusation du FBI.Tout est une question de "timing", comme lorsque Clinton suivait sur son iphone les frappes des drones US au Pakistan... sans laisser le temps aux civiles de sauver leur peau ou aux médecins d'évacuer leurs malades des hôpitaux. Ok ?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Clinton emails probed by FBI discussed drone strike plans

RT News, le 10 Juin 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 10 Juin 2016


____________***___________
Plusieurs courriels entre diplomates américains au Pakistan et leurs supérieurs à Washington concernant les frappes de drones réguliers ont été transmis au serveur de messagerie non sécurisée de Hillary Clinton, selon un rapport. Les e-mails font désormais partie d'une enquête du FBI
Several emails between American diplomats in Pakistan and their superiors in Washington concerning scheduled drone strikes were forwarded to Hillary Clinton’s unsecured email server, according to a report. The emails are now part of a FBI probe.

Congressional and law enforcement officials briefed on the FBI’s investigation into Clinton’s email use found that the sensitive emails from 2011 and 2012, The Wall Street Journal reported Thursday. The emails were sent to a “computer system for unclassified matters” at the State Department, to give the agency some say in whether the drone strikes would be carried out.

Some of the emails were forwarded to Clinton, who was serving as Secretary of State at the time and using her private email server, sources told the Journal.
Les messages étaient généralement sensibles au facteur temps, avec le Département d'Etat ayant une étroite fenêtre pour donner son feu vert avant que les frappes ne soient menées
The messages were generally time-sensitive, with the State Department having a narrow window to give input before strikes were carried out.
 Aucun des e-mails, que le Journal décrit comme "rédigée en termes vagues," contenait des références à la CIA, aux drones, ou toute autre information sur les objectifs ou les responsables. Ils ne sont pas inclus dans les fichiers de courrier électronique de Clinton que le Département d'Etat a publiquement diffusé
None of the emails, which the Journal described as “vaguely worded,” contained references to the CIA, drones, or any information about the targets, the officials said. They were not included in the Clinton email files released to the public by the State Department.
Ce sont ces e-mails qui sont maintenant l'objet de l'enquête du FBI  qui est en cours pour déterminer si la candidat démocrate présomptif a violé les lois américaines sur le secret
It is those emails that are now the focus of the FBI investigation into Clinton’s email practices, officials said, which is being carried out to determine if the presumptive Democratic presidential nominee broke US secrecy laws.
Depuis que le programme de drone est officiellement secret, les communications avec le Département d'Etat auraient dû être faites sur des réseaux plus sûrs, mais les responsables de l'application de la loi ont déclaré qu'ils ne faut pas s'attendre à des accusations résultantes de cette mauvaise gestion. Plusieurs organismes utilisent parfois des systèmes moins sécurisés pour faire face efficacement à des évènements sensibles au temps
Since the drone program is officially secret, sources said that communications with the State Department should have been done over more secure networks, but law enforcement officials told the Journal that they don’t expect charges to result from the mishandling. Several agencies sometimes use less-secure systems to efficiently deal with time-sensitive events, an official told the Journal.
 Un examen final de la preuve ne viendra qu'après les entrevues du FBI avec Clinton cet été, cependant
A final review of the evidence will only come after the FBI interviews with Clinton this summer, however.
une mauvaise utilisation de Clinton d'un serveur de messagerie privée pour faire des affaires en tant que chef de la diplomatie de la nation est devenue un véritable casse-tête pour sa campagne présidentielle. 
Clinton’s improper use of a private email server to conduct business as the nation’s top diplomat has become a major headache for her presidential campaign. In late May, the State Department inspector general released a scathing report largely concerning Clinton’s email use, saying that unsecured communications at such a high level created “significant security risks."
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les Fakes News ont besoin de concurrence !

"Steve Bannon sera une nouvelle voix solide et intelligente à Breitbart News... peut-être mieux que jamais auparavant. Les Fakes N...