€CALYPSE NEWS

jeudi 2 juin 2016

France : 2017 ... et qui est entre 11% et 14% d'opinions favorables ?

A02061608:30 - "Hollande chute à 11% d'opinions favorables (Valls à 13%) et aucune des têtes d'affiche de l'opposition, à droite ou au Front National, ne grimpe dans les sondages" rapporte RT.


La bienpensance parisienne confirme ce score avec un 14% pour Hollande ce qui rentre dans les limites des marges d'erreur de ce type de sondage et de leur interprétation.

La contestation contre la Loi travail est clairement morte et n'a peut-être jamais été qu'une opération médiatique pour montrer la capacité du gouvernement "à tenir bon" autant pour préparer 2017 que pour complaire à Bruxelles. 

De plus, selon ces enquêtes d'opinion, aucune alternative politique crédible ne s'offre aux Français et nous constatons que ce sont les footeux qui remplissent les colonnes de nos gazettes : organiser l'Euro 2016 est-il l'ultime ligne d'horizon du gouvernement ? Quant à nos chances de gagner ce tournoi, elles ne doivent pas être bien supérieures aux 11-14%...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Effondrement de la côte de popularité de François Hollande et de Manuel Valls

RT, le 2 Juin 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 2 Juin 2016


__________***__________

Effondrement du couple exécutif dans les sondages: dans une enquête d'opinion, le taux de popularité de François Hollande tombe à 11% et celui de Manuel Valls à 14%. Une désaffection des français causée par l'enlisement du bras de fer social.
Hollande chute à 11% d'opinions favorables
Grèves, manifestations, pénuries d'essence... la crise sociale semble handicaper encore d'avantage la popularité du président de la République et son Premier ministre. Dans une nouvelle enquête d'opinion du baromètre YouGov réalisée en exclusivité pour le HuffPost et Itélé, Manuel Valls et François Hollande accusent un plongée vertigineuse. François Hollande perd cinq point de popularité par rapport au sondage du mois dernier, et chute à 11% d'opinions favorables.

Le Premier ministre n'est pas en reste, et tombe lui aussi à 14% d'opinions favorables, soit... autant que Jean Marc Ayrault son prédécesseur quand celui-ci à quitté Matignon. Cette chute de huit points pourrait être causée par les tensions sociales qui s'accumulent dans le pays, et leur gestion par le couple exécutif.

L'enquête a en effet été réalisée les 25 et 26 mai dernier, au plus fort de la pénurie d'essence. Le bras de fer sur la loi Travail cause une perte de popularité de François Hollande dans toutes les franges de l'opinion, y compris à gauche. Seuls 36% des sympathisants socialistes portent aujourd'hui un jugement positif sur la politique du président, soit quatre points de moins par rapport au mois dernier.
Aucune des têtes d'affiche de l'opposition, à droite ou au Front National, ne grimpe dans les sondages
Si la côte de popularité de François Hollande et Manuels Valls plonge, l'opposition ne semble pas en profiter. Aucune des têtes d'affiche de l'opposition, à droite ou au Front National, ne grimpe dans les sondages. Une sorte de désaffection globale des français à l'égard de la classe politique, illustrée dans leur réponse à la question «Si demain avaient lieu des élections, préféreriez-vous voir élu un gouvernement de gauche ou de droite?» 27% des sondés répondent un gouvernement de gauche, 34% un gouvernement de droite mais 39% des personnes interrogés demeurent indécises.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Barcelone : manifestation de soutien aux prisonniers politiques

Carles Puigdemont à la manifestation du 17 octobre 2017en soutien aux prisonniers politiques Jordi Sanchez et Jordi Cuixart >...