mercredi 1 juin 2016

Corée du Nord : "Trump n'est pas ce candidat au parler brutal, cinglé et ignorant qu'on dit qu'il est"

E01061611:40 - "«Il s'avère que Trump n'est pas ce candidat au parler brutal, cinglé et ignorant qu'on dit qu'il est, mais qu'il est un politicien sage et un candidat présidentiel visionnaire» tandis que Clinton est une femme «terne» et «ennuyeuse»", peut-on lire dans un article du journal d’Etat nord-coréen DPRK Today cité par RT.

Il se trouve que ce matin, RT rapportait que "Le président du National Press Club, Thomas Burr, a estimé que M. Trump « ne comprend pas, ou plus probablement s’oppose au rôle que joue une presse libre dans une société démocratique ». Et de tweeter qu’un « candidat américain qui attaque la presse quand elle fait son travail ne fait pas campagne dans le bon pays". Pensait-il, justement, à la Corée du Nord en rédigeant son cui-cui ? 

Certes, M Burr "pense bien" mais "penser bien" signifie-t-il penser dans le sens de penser par soi-même ou plutôt dans le sens de penser par conformisme à la pensée dominante et exclusive de la bienpensance ? 

Une des très grandes qualité de la Corée du Nord est qu'elle ne nous exporte pas des milliers de réfugiés nord-coréens. S'il y a des réfugiés, ils ont le bon sens de rester chez eux et de savoir au moins où ils habitent. C'est d'une très grande utilité pour ne pas "inverser les normes" et marcher sur la tête.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Si Kim Jong-Un pouvait voter, il choisirait Trump «sage et clairvoyant» et pas la «terne» Hillary

RT France, le 1er Juin 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 1er Juin 2016


___________***___________

A l'approche du départ de l’actuel président des Etats-Unis, les spéculations quant à l’identité du futur résident de la Maison Blanche vont bon train, en fonction des intérêts de chacun. La Corée du Nord ne fait pas exception.
  l’élection du milliardaire américain pourrait «unifier la péninsule coréenne»
Le journal d’Etat nord-coréen DPRK Today a publié un article affichant un soutien inattendu à Donald Trump, le qualifiant de «sage» et «clairvoyant» allant même jusqu’à imaginer que l’élection du milliardaire américain pourrait «unifier la péninsule coréenne». En mai, le milliardaire avait annoncé ses intentions de retirer les troupes américaines de Corée du Sud jusqu'à ce que Séoul paie davantage pour ce service de protection.
Trump est un politicien sage et un candidat présidentiel visionnaire
«Il s'avère que Trump n'est pas ce candidat au parler brutal, cinglé et ignorant qu'on dit qu'il est, mais qu'il est un politicien sage et un candidat présidentiel visionnaire», peut-on lire dans cet article.
Trump ne participerait pas à une guerre entre la Corée du Nord et du Sud 
«Donald Trump a dit qu’il ne participerait pas à une guerre entre la Corée du Nord et du Sud - n’est-ce pas une chance d’un point de vue nord-coréen ?», s’est interrogé le journal d’Etat.
Clinton, une femme «terne» et «ennuyeuse»
Quant à Hillary Clinton, principale rivale de Donald Trump dans la course à la Maison-Blanche, l’auteur de l’article l’a décrite comme une femme «terne» et «ennuyeuse», qui préférait «utiliser le modèle iranien pour résoudre les problèmes nucléaires sur la péninsule coréenne», ce qui n’est évidemment pas un scénario avantageux pour Pyongyang.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Entre le Maroc et l'Espagne, une route de plus en plus empruntée par les migrants

« Les services de sauvetage espagnols ont annoncé aujourd'hui avoir secouru près de 600 personnes à bord de 15 embarcations et d...