€CALYPSE NEWS

dimanche 1 mai 2016

France: Nuit Debout, l'hymne officiel de l'UE pour fêter un mois d'occupation de la place de la République (française ?)

B01051606:30 - "Samedi, l' "Orchestre debout" a étoffé son répertoire et reçu le renfort de choristes pour jouer l’Hymne à la joie de la symphonie n°9 de Ludwig van Beethoven" rapporte Le Monde.

La 9e Symphonie, et plus généralement Beethoven et Schiller, ont joui d’une très grande considération sous le IIIe Reich, en tant qu’œuvre spécifiquement allemande : elle est l’œuvre classique la plus jouée de 1933 à 1945. Elle est notamment interprétée lors de l’ouverture des Jeux olympiques de Berlin (1er août 1936), ou les anniversaires de Hitler (1937 et 1942).[réf. nécessaire].... [Mais par ailleurs], des déportés au camp d'Auschwitz interprètent, en signe de résistance, une version tchèque de l’Ode en mars 1944.
La question est donc de savoir dans quel sens pouvons-nous comprendre le choix symbolique de ce final de la 9 ième de Beethoven : dans le sens d'un hommage au III Reich et à l'UE, son héritière, ou dans le sens d'un acte "en signe de résistance" comme l'ont fait les déportés au camp d'Auschwitz, selon wikipédia, alors que selon notre connaissance de cette histoire, les déportés y ont été forcés par les SS car l'appartenance à cet orchestre donné droit à quelques (très) menus avantages pour survivre.

Dans tous les cas, aujourd'hui, ce final de la 9 ième est l'hymne national de l'Union européenne et cela nous suffit à comprendre pour qui roule Nuit Debout et pourquoi ce mouvement bénéficie de l'extrême bienveillance du pouvoir.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L’« Orchestre debout » célèbre en musique le premier mois d’existence de Nuit debout 
Le Monde avec AFP, le 1er Mai 2016 

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 1er Mai 2016 
___________***__________
Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak.
Cet « Orchestre debout », surnom que se sont donné ces musiciens réunis via les réseaux sociaux, faisait son retour à République dix jours après une première prestation au soir du 20 avril, quand il avait remporté un franc succès avec son interprétation de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak.
l’Hymne à la joie de la symphonie n°9 de Ludwig van Beethoven
Samedi, ils ont étoffé leur répertoire et reçu le renfort de choristes pour jouer l’Hymne à la joie de la symphonie n°9 de Ludwig van Beethoven,
  le Chœur des esclaves du Nabucco de Giuseppe Verdi
puis le Chœur des esclaves du Nabucco de Giuseppe Verdi, avant de reprendre leur succès fondateur du Nouveau Monde. Une demi-heure de concert, saluée spontanément par un Bella ciao improvisé.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'article 155 : possibilité pour les autorités centrales de destituer ou de nommer les responsables de TV3 et de Catalunya Radio

« La chaîne de télévision publique catalane TV3 a exprimé son désaccord suite à la décision des autorités espagnoles d'exercer des ...