€CALYPSE NEWS

vendredi 27 mai 2016

France : dépôts bloqués ou pas bloqués, that is the question ?

J27051616:00 - Directeur de rédaction au Figaro exige une sacrée dose de cynisme envers soi-même, sinon envers ses lecteurs. Au même moment, reprenant deux dépêches de l'AFP, le journal annonce d'une part que "Tous les dépôts pétroliers en France ont été débloqués, sauf celui de Gargenville (Yvelines)" et d'autre part que "La CGT de la raffinerie Total de Donges  (Loire-Atlantique) annonce une grève illimitée".


Nous assistons à une bataille de communication de la part des médias dits d'information qui rend bien difficile aux Français de savoir ce qu'il en est. Cela n'empêche pas ces mêmes médias de s'offusquer lorsque la CGT les empêche de sortir leur torchon de papier au nom de la liberté d'information. Mais de quelle information parlent-ils ces médias pas même capables de contrôler la cohérence ce qu'ils écrivent ?

Pas de méprise : nous ne sommes pas surpris de cette réalité faussaire des médias mais il s'agit, encore une fois, de mettre le doigt sur les ravages de la bien-pensance qui fonctionne à l'instantané, à l'immédiat, sur des cerveaux (ceux des lecteurs) grillés et incapables de faire le lien entre deux brèves parfaitement contradictoire, privés de toute capacité de mémoire que ce soit de stockage ou de mémoire vive, fonctionnant tel des zombies sautillants comme des poulets sans tête d'une brève à l'autre jusqu'à l'épuisement, la surdose de dope médiatique que le système leur infuse telle une perfusion en fin de vie juste pour attendre que la famille soit présente avant de débrancher le cordon et dégager aussitôt le plateau en direction de la morgue.

Penser bien répétons-nous, c'est dégurgiter plus qu'à mesure les brèves des agences de la CIA alias AFP, AP et Reuters qui ne s'embarrassent pas d'ontologie journalistique puisqu'elles ne sont pas animées par des journalistes mais quasiment par des robots de communication qui fonctionnent comme des auto-mitrailleuses à 600 coups la minute, voire à la seconde, on en est plus à quelques millions près dans un monde justement sans mesure, sans limite, sans frontière, sans identité, sans histoire, sans genre, sans conviction autre que celle de ne pas en avoir au nom de valeurs qui n'ont comme nombre pour les qualifier que le zéro (inventé par les Arabes, croyons-nous savoir et nous dit-on , en tout cas).

Jusqu'à hier, les cartes en ligne montrant la situation des pénuries étaient rouges et voilà que depuis cette nuit, par un tour de magie et d'astuce diabolique, elles ont virées au vert pour montrer non pas les stations sans essence mais les stations avec essence tant les premières saturaient l'image. Et de nous faire croire que, comme le rapporte le Figaro ce-jour, quasiment tous les dépôts sont débloqués mais qu'en même temps, ils sont en fait tous en grève, les deux à la fois, bloqués et en grève. La question n'est plus d'être ou ne pas être mais la question est d'être ET de ne pas être, être sans l'être tout aussi bien que de ne pas être tout en étant.

Mais rassurez-vous, Monsieur "ça-va-mieux-tiens-bon" est bientôt de retour du Japon et nous allons voir ce que nous allons voir, fichtre !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~





Puigdemont a appelé le parlement catalan à débattre de la «tentative de supprimer l'autonomie de gestion et la démocratie»

«  S'exprimant ce samedi soir sur la décision du gouvernement espagnol de suspendre l'autonomie de la Catalogne qui souhaite fai...