jeudi 26 mai 2016

France : ceux qui ne condamnent pas la Loi travail ne sont plus dans le sens de l'Histoire

D26051610:20 - "Le candidat à la présidentielle déplore, dans un long billet publié sur Facebook, qu'aucun dirigeant des Républicains ni du Front national n'ait accepté de débattre avec lui dans l'émission "Des paroles et des actes". Il menace d'annuler sa venue" rapporte Le Figaro.


Mélanchon est le seul candidat déclaré à la présidentielle de 2017 qui s'est clairement positionné pour l'action de la CGT contre la Loi travail, le cheval de Troie français du Tafta d'Obama la déglingue. 

Les responsables politiques qui ont l'ambition de concourir pour l'Elysée mais qui ne condamnent pas aujourd'hui fermement la Loi travail n'ont aucune chance car ils ne sont plus dans le sens de l'Histoire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
«Des paroles et des actes» : Mélenchon songe à boycotter l'émission

Le Figaro, le 26 Mai 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 26 Mai 2016


___________***__________

Le candidat à la présidentielle déplore, dans un long billet publié sur Facebook, qu'aucun dirigeant des Républicains ni du Front national n'ait accepté de débattre avec lui. Il menace d'annuler sa venue.
Le clap de fin pourrait virer au fiasco. L'émission politique référence de France 2, «Des paroles et des actes» (dont la chaîne a d'ores et déjà annoncée la disparition dès l'année prochaine), pourrait connaître un terme prématuré. Car l'invité de ce jeudi soir, Jean-Luc Mélenchon, menace de boycotter sa venue. En cause notamment: le fait qu'aucun contradicteur jugé d'envergure suffisante n'ait accepté de débattre avec lui. 
«Pas un dirigeant national de LR n'est disponible, même pour fustiger un ami des “violences-de-la-grève-et-de-Cuba-du-Vénézuéla-germanophobe”», déplore-t-il dans un long billet publié sur Facebook.
Ainsi, le candidat à la présidentielle lance-t-il un «appel à candidature». 
«Si vous êtes un dirigeant de droite intéressé pour venir débattre je vous appelle à faire connaître votre candidature pour venir débattre, car la chaîne prétend que nul ne le veut», exhorte-t-il. 
«Pour l'heure la droite serait représentée par monsieur (Gérald) Darmanin, que j'ai récusé sans succès», indique-t-il encore, assurant que «Marion Maréchal-Le Pen, (Bruno) Le Maire, (Stéphane) Le Foll, (Michel) Sapin (et Jean-Christophe) Cambadélis» ont refusé. 
Jean-Luc Mélenchon défend Marine Le Pen

Fervent défenseur d'«On n'est pas couché», l'eurodéputé interroge: «Dois-je y aller? Vos avis sont les bienvenus». Il fustige par ailleurs le format de l'émission: 
«Participer à “Des paroles et des actes” est une épreuve dont le téléspectateur n'a pas idée. (...) L'émission est conçue comme une corrida où l'invité fait office de taureau promis au sacrifice», assène-t-il d'abord. Avant d'estimer que «vivre cette sorte de préparation est une épreuve humiliante et pleine de stress délibérément provoqué».

Une fois n'est pas coutume, Jean-Luc Mélenchon cite enfin sa meilleure ennemie, Marine Le Pen, pour prendre indirectement sa défense. 
«Madame Le Pen, excédée et soumise à des changements permanents et à une lourdeur croissante de ce qui lui était imposé (huit débats dont un sur les régionales des Hauts-de-France) avait fini par refuser de participer. J'y pense. Sachez qu'après trois mois de “préparation”, à 48 heures de l'émission ni les intervenants, ni les thèmes n'étaient ni fixés ni stabilisés», regrette-t-il enfin.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un Su-35S est apparu, le F-22 s’est retiré

«… le 23 novembre, deux avions d’attaque russes Su-25 étaient en mission pour détruire un bastion terroriste lorsqu’un F-22 américain es...