mardi 24 mai 2016

France : 2017, la CGT prend-elle le relais de Nuit Debout pour éliminer Valls ?

N24051618:05 - Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, "a créé son mouvement transpartisan En Marche! au début du mois d'avril et vise des citoyens sélectionnés grâce aux données de la start up «Liegey Muller Pons» pour une candidature de plus en plus probable à la présidentielle" rapporte Le Figaro.

Début Avril donc, soit quelques jours après le lancement de Nuit Debout et l'occupation de la place de la République, à Paris. Il se trouve que la CGT semble avoir pris le relais de Nuit Debout il y a une dizaine de jours et surtout depuis l'incendie volontaire d'une voiture de policiers.

Face à ces évènements, Macron est toujours resté très retranché, n'intervenant quasiment jamais dans les médias, laissant "son frère ennemi" Manuel Valls faire le sale boulot pendant que lui met en place son mouvement.

Ce matin, non seulement F Hollande n'a rien dit pour soutenir son Premier ministre mais il a même considéré que le mouvement de la CGT n'était qu'un "conflit assez traditionnel" qui ne méritait pas son attention. Autrement dit, c'est à Valls de faire le travail. 

Ou nous voyons une conformité d'attitude entre Hollande et Macron visant à mettre en difficulté le Premier ministre, d'abord avec Nuit Debout, puis avec la CGT. Et Valls tombe dans le panneau en défendant mordicus la Loi travail qui pourrait bien se révéler pour ce qu'elle est, c'est à dire une manoeuvre politicienne pour briser les ambitions présidentielles de Valls.

Si ce n'est pas un complot de ce genre, alors nous sommes dans le chaos pour le chaos et c'est beaucoup plus inquiétant pour tous les Français qui ne s'y sont pas déjà préparé sérieusement.

Notons que les nouvelles technologies auxquelles semble avoir recours Macron pour profiler sa campagne n'ont pas vraiment réussi à Marco Rubio, le candidat républicain qui a finalement jeté l'éponge.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Comment les troupes d'Emmanuel Macron préparent leur «grande marche»

Le Figaro, le 24 Mai 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Mai 2016


____________***___________

Les milliers d'adhérents que revendique le mouvement En Marche! lanceront samedi leur opération de porte-à-porte dans 20 villes de France. Une apparition du ministre n'est pas à exclure.
il a créé son mouvement transpartisan En Marche! au début du mois d'avril
La fusée est sur sa rampe de lancement. Depuis qu'il a créé son mouvement transpartisan En Marche! au début du mois d'avril, Emmanuel Macron n'en finit pas de placer ses pions en vue de 2017. Et l'ambitieux ministre de l'Économie, qui multiplie les provocations à l'endroit de son frère ennemi Manuel Valls et son père politique François Hollande, a décidé d'accélérer le pas: il s'active en coulisses et lancera samedi sa «grande marche».
se doter d'un maillage territorial 
Cette initiative se traduira par la fameuse opération de porte-à-porte qu'il annonce depuis quelques semaines déjà. Fort de plusieurs dizaines de milliers «d'adhérents» - dont 12.000 se disent d'ores et déjà «prêts» à aller démarcher les gens, et 4000 autres s'estiment «intéressés» mais pas suffisamment formés -, le benjamin du gouvernement, qui ne dispose d'aucun mandat ni d'aucune terre d'élection, cherche à se doter d'un maillage territorial qui lui manque cruellement à ce jour.

Les 200 coordinateurs de son mouvement - auxquels devraient s'en ajouter 300 autres d'ici la fin du mois de juin -, répartis sur 20 villes différentes, lanceront ce week-end l'offensive en simultané. Une courte intervention d'Emmanuel Macron, filmée en direct et retransmise sur Facebook, devrait marquer le début de l'opération. À moins qu'il ne décide, ce qui n'est pas à exclure, de faire une apparition surprise dans l'une des villes.
  ces opérations viseront des citoyens sélectionnés grâce aux données de la start up «Liegey Muller Pons»
Prévues pour durer environ deux heures, ces opérations viseront des citoyens sélectionnés grâce aux données de la start up «Liegey Muller Pons», obtenues en croisant les informations de l'Insee à celles des résultats électoraux par bureau de vote. Une fois sur place, c'est une application smartphone dont disposent tous les «marcheurs» du mouvement qui générera des questions. Le verbatim des réponses remontera ensuite directement au siège et permettra d'établir un ensemble de propositions.
une candidature de plus en plus probable à la présidentielle
En attendant, l'ancien banquier d'affaires et ses réseaux s'activent pour organiser une candidature de plus en plus probable à la présidentielle. Pas moins de 400.000 euros ont ainsi été récoltés par le mouvement - pour 4000 donateurs à peine! -, un crowdfunding a récemment été lancé, et un proche du ministre va organiser des cocktails dînatoires à son domicile pour lever des fonds à son profit. Le tout pour atteindre les quelque 15 millions d'euros nécessaires à une campagne présidentielle.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Jérusalem : un soi-disant plan de paix saoudien a fait naître la certitude d'un axe entre Israël, les États-Unis et l'Arabie saoudite.

« Alors que la communauté internationale désapprouve de façon presque unanime l'annonce de Donald Trump, certains articles suggèrent qu...