samedi 5 mars 2016

UE: réfugiés, le tribut exigé par Ankara passe de cinq à "six ou sept milliards par an"

D050316

20:55 -
"L’aide dont Ankara aurait besoin s’élèverait à «six ou sept milliards d’euros par an»" a déclaré le commissaire européen au numérique, Günther Oettinger, haut responsable du parti de centre-droit CDU (Union chrétienne démocrate) auquel appartient également Angela Merkel, rapporte RT France citant la revue allemande Der Spiegel.


Donc, le tribut exigé par Ankara dans le cadre du "Plan A" de Merkel n'est plus de trois milliards, pas même de cinq milliards mais de six ou sept milliards... par an! Et le sommet UE-Turquie n'a pas encore eu lieu, et les réfugiés continuent de débarquer en masse en Grèce (entre 1 000 et 3 0000 par jour selon les sources), et nous vendons nos Rafales aux Saoudiens pour les aider dans leur lutte bien connue contre le terrorisme qu'ils financent en très grande partie...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Un commissaire européen appelle l’UE à augmenter les fonds octroyés à la Turquie pour les réfugiés

RT France, le 5 Mars 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 5 Mars 2016


_____________***_____________

L’UE pourrait être obligée de démultiplier l’aide financière qu’elle octroie à la Turquie pour qu’Ankara garde sur son territoire les millions de réfugiés syriens qu’elle abrite, a déclaré le commissaire européen au numérique, Günther Oettinger.

«L’Europe doit offrir une perspective supplémentaire pour soutenir financièrement la Turquie après 2017», a confié Günther Oettinger à la revue allemande Der Spiegel.
  l’aide dont Ankara aurait besoin s’élèverait à «six ou sept milliards d’euros par an
Le commissaire, haut responsable du parti de centre-droit CDU (Union chrétienne démocrate) auquel appartient également Angela Merkel, a estimé que l’aide dont Ankara aurait besoin s’élèverait à «six ou sept milliards d’euros par an».

La Commission européenne a annoncé le 4 mars le versement des premières tranches du versement de trois milliards d’euros à la Turquie pour l’aider à gérer ses 2,5 millions de réfugiés.
un nouveau fonds européen destiné à financer les coûts supplémentaires
Le chancelier autrichien Werner Faymann a proposé pour sa part de fonder un nouveau fonds européen destiné à financer les coûts supplémentaires. «Dans la crise migratoire, on a besoin de solutions européennes communes», a-t-il déclaré.
«Alors, je suggère un fonds dans lequel chaque Etat-membre de l’Union européenne contribuerait, similaire à celui qui a permis le sauvetage des banques. L’argent doit être utilisé pour couvrir les coûts engendrés par les demandeurs d’asile», estime Werner Faymann.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bitcoin : gros écart entre le futur et le spot !

« Gros écart entre le futur et le spot ! Cette prime est destinée à se réduire soit par baisse du futur soit par hausse du spot; la baisse...