€CALYPSE NEWS

mercredi 2 mars 2016

Russie: Moscou dénonce l'implication du régime d'Ankara dans le trafic d'êtres humains vers l'Europe

F020316
12:15 - Via une analyse du Directeur du Centre pour l'étude du Moyen-Orient et en Asie centrale, Semen Bagdasarov, relayée par le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN) dont la charge est reprise par Sputnik, Moscou s'implique dans la guerre de communication pour torpiller le "Plan A" de Merkel à quelques jours du sommet UE-Turquie prévu le 7 Mars pour le règlement de la crise des réfugiés. 


L'angle d'attaque consiste à accuser le président turc de s'opposer à l'intervention des navires de l'Otan en Mer Egée afin de protéger son business de trafic de réfugiés avec la Grèce. Il s'agit donc de révéler au monde, comme cela a été fait concernant le trafic du pétrole de Daesh, l'implication du régime d'Ankara dans un autre business illicite - le trafic d'êtres humains - avec la complicité de l'UE aux ordres de Merkel.

Où l'on voit que lorsque Merkel tance les Etats d'Europe de l'Est qui ferment leurs frontières, il s'agit ni plus ni moins de défendre l'afflux massif des réfugiés en Allemagne, et cela en parfait accord avec ses homologues turc et, en passant mais ne l'oublions pas, Tsipras, entre autres...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merkel's Plan in Acute Danger: Turkey Rejects NATO Ships in Aegean Sea

Sputnik international, le 2 Mars 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 2 Mars 2016


____________***__________

Turkey has put unexpected obstacles in Angela Merkel's way with regard to cooperation with NATO and the recent military campaign in Aegean Sea.
l'OTAN a déployé des navires de guerre dans la région pour contrôler l'afflux croissant de migrants, mais la Turquie ne veut pas d'engins militaires de l'OTAN dans les eaux territoriales turques
Earlier, NATO deployed warships in the area to control the growing influx of migrants, but Turkey doesn't want any NATO military vehicles in Turkish territorial waters, German newspaper Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN) wrote.
Cela indique que Erdogan est complètement hors de contrôle des Américains et de l'OTAN en général. Bien sûr, il ne veut pas d'une surveillance étroite dans la zone frontalière, dans les eaux adjacentes au territoire de la Turquie et de la Grèce, parce qu'il y a là tout un business  impliquant les autorités turques autour du trafic de contrebande des réfugiés de la Turquie vers les îles grecques
"This indicates that Erdogan is completely getting out of control of Americans and NATO in general. Of course, he doesn't want a close monitoring at the border zone, in the waters adjacent to the territory of Turkey and Greece, because there is an entire business there, involving the Turkish authorities, aimed at smuggling refugees from Turkey to the Greek islands," Director of the Center for the Study of the Middle East and Central Asia, Semen Bagdasarov, told Sputnik.
Erdogan veut aussi démontrer son désaccord sur le fait que l'OTAN ne l'a pas activement soutenu dans le contexte de la confrontation avec la Russie [en Syrie]
According to Bagdasarov, Erdogan also wants to demonstrate his offense about the fact that NATO has not actively stood up for him in the context of the confrontation with Russia.
Cependant, de tels désaccords entre l'OTAN et la Turquie ne conduiront pas à des conséquences graves comme l'exclusion de la Turquie de l'OTAN car Ankara continue de jouer un rôle stratégique important au sein de l'alliance militaire
However, such disagreements between NATO and Turkey would not lead to any serious consequences like Turkey's exclusion from NATO because Ankara continues to play an important strategic role within the military alliance, the expert argued.
la Turquie ne montre pas ou peu d'enthousiasme à mettre en œuvre la partie militaire du plan de Merkel. La situation dans la mer Egée va maintenant dépendre de l'issue des nouvelles négociations entre les Allemands et les Turcs
Earlier, a senior diplomat told DWN under condition of anonymity that Turkey shows no or little enthusiasm to implement the military part of Merkel's plan. The situation in the Aegean Sea will now depend on the outcome of further negotiations between the Germans and Turks.
L'Allemagne veut déployer des forces dans les eaux turques, mais les Turcs ont rejeté ce plan
"Germany wants to deploy forces in Turkish waters, but the Turks have rejected this [plan]," the diplomat said.
The part of the agreement that provides for refugees arriving on boards to be returned to Turkey has also caused significant problems, the diplomat said, adding that Turkey has shown "little or no enthusiasm" to implement the agreement into practice.
Cependant, Ankara a démenti les affirmations sur son refus de permettre aux navires de l'OTAN d'entrer dans ses eaux territoriales dans la mer Egée pour surveiller les réseaux de passeurs opérant entre la Turquie et la Grèce
However, Ankara has denied claims that its refused to allow NATO ships enter its territorial waters in the Aegean Sea to monitor networks of migrant smugglers operating between Turkey and Greece, Turkish media reported Wednesday.
De toute évidence, ces informations sont fausses et très probablement destinées à provoquer
"We don't consider it necessary to respond to information from an unknown source. Obviously, it is fabricated and, most likely, intended to incite. The work to ensure [the conditions] for NATO to carry out this type of activity is continuing as planned," a diplomatic source told the Hurriyet newspaper.
Earlier, NATO started a mission to counter criminal networks smuggling refugees into Europe across the Aegean Sea. The military campaign is aimed at curbing the influx of migrants into Europe from the Middle East.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Il est évident que si un oui à l’indépendance de la Catalogne voyait le jour, nous respecterions ce choix »

Jean-Claude Junker «… vous souvenez-vous de la petite déclaration   sibylline de Jean-Claude Junker, président de la Commission Europé...