€CALYPSE NEWS

lundi 29 février 2016

Turquie: plus dure sera la chute...

C290216

08:45 -
"Soutenu par l'Occident, Erdogan voulait propager l'islamisme dans les régions correspondant à l'ex-empire ottoman parce qu'il se considère comme un leader ottoman du 21e siècle mais ses ambitions dites ottomanes ont été entravées par une incapacité à atteindre ses objectifs en Syrie" rapporte Sputnik citant rédacteur en chef du magazine britannique Politique First, Marcus Papadopoulos.


L'intervention russe en Syrie depuis fin Septembre 2015 jusqu'au cessez-le-feu qui vient d'entrer en vigueur le 27 Février 2016 est assurément un nouveau coup de génie du maître Poutine. Pourquoi avoir peur des mots alors que tout montre, aujourd'hui, la clairvoyance extraordinaire du président russe qui a su frapper au bon endroit au bon moment et de la bonne façon puisque, à part l'assassinat du pilote de chasse russe par les barbouzes d'Erdogan, l'armée russe ne déplore officiellement aucun mort lié directement aux combats. Qui dit mieux?

Cette action n'a pas eu seulement pour conséquence de sauver le régime d'al-Assad. Cela a aussi contraint les Etats-Unis à se retirer de ce théâtre d'opération, lâchant brutalement du même coup le président turc qui se retrouve le bec dans le sang, ce qui, malheureusement pour nous Européens, n'a pas encore percuté l'imaginaire de Merkel qui s'obstine avec son "Plan A" alors qu'elle commence apparemment, sinon visiblement, à ne plus vraiment y croire.

Il est curieux d'observer la réaction de ses collègues européens qui commencent de raser les murs de leurs bunkers, surtout celui de Bruxelles où même le Cognac se fait plus discret. En France, le couple exécutif ne sait même plus comment s'habiller pour sortir en ville tant il pleut par endroit un peu tout et n'importe quoi, aussi bien de la pluie que du purin de vache ou du lisier de porc, le tonnerre lui-même semblant se faire l'écho de clameurs colériques et d'insultes peut honorables à leur adresse.

Il aurait été dommage et franchement frustrant de ne pas chroniquer ces instants historiques. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Does Erdogan see himself as a 21st century ottoman sultan?

Sputnik international, le 29 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 29 Février 2016


______________***_____________

Turkey's latest moves indicate that the country's President Recep Tayyip Erdogan is doing his best to revive the Ottoman Empire, according to Marcus Papadopoulos, editor of the British magazine Politics First.
 une tentative osée pour ressusciter l'Empire ottoman
In an interview with Sputnik, Marcus Papadopoulos, editor of the British magazine Politics First, called Turkish President Recep Tayyip Erdogan's foreign policy a bold attempt to resuscitate the Ottoman Empire.
Il veut propager l'islamisme parce qu'il se considère comme un leader ottoman du 21e siècle
"He wants to see Islamism spread because he considers himself to be a 21st century Ottoman leader. He wants to resurrect the Ottoman Empire," Papadopoulos said.
Ankara a commencé à préparer l'ouverture d'une seconde base en Somalie en tant que centre du fondamentalisme islamique et une base pour al-Qaïda
His remarks came after it was reported that Ankara had started to prepare for the opening of its second base in Somalia, which was described by Papadopoulos as a hotbed of Islamic fundamentalism and a base for al-Qaeda.

He also said that everything Turkey does in terms of its foreign policy is being supported by Western countries.
La Turquie agit en toute impunité parce qu'elle a le soutien de l'Occident
"Turkey acts with impunity because it has the backing of the West," Papadopoulos pointed out.
la Turquie envoie ses forces militaires en Somalie dans le but de former des terroristes là-bas
Even though Ankara has repeatedly stated that its objective in opening a second military base in Somalia is to enable it to fight the militant group Al-Shabaab more effectively, Papadopoulos believes Turkey sends its military forces to Somalia in order to train terrorists there.
(mais) les ambitions dites ottomanes du président turc Recep Tayyip Erdogan ont été entravées par une incapacité à atteindre ses objectifs en Syrie
Earlier this month, Syrian presidential aide Bouthaina Shaaban told Sputnik that the so-called Ottoman ambitions of Turkish President Recep Tayyip Erdogan were hindered by an inability to reach his goals in Syria.
Ankara a soutenu l'opposition syrienne qui vise à démettre le président Bachar Assad
Syria has been mired in civil war since 2011, with the country’s government fighting numerous opposition factions and jihadist groups. During the conflict, Ankara has been supporting the Syrian opposition which aims to displace President Bashar Assad.
Ankara a pris des mesures de plus en plus agressives contre les principaux ennemis du groupe terroriste dans le nord-syrien, le régime (de Damas) et les Kurdes syriens
While it has done nothing to contest Daesh control of Syrian land adjacent to its border, Ankara has taken increasingly aggressive measures against the terrorist group's principal foes in the country's north other than the government itself, the Syrian Kurds.
Les Ottomans, qui célèbrent la conquête de la ville antique de Constantinople en 1453, ont construit un empire qui, à une époque s'étendait jusqu'au Maroc à l'Est et à la Slovaquie au Nord, englobant la Turquie, la péninsule des Balkans, la majeure partie du Moyen-Orient et le l'Afrique du Nord 
The Ottoman Empire preceded modern Turkey but ceased to exist under nationalist leader Mustafa Kemal Ataturk in the early 1920s, who replaced it with a strictly secular Turkish nationalist republic. The Ottomans, who famously conquered the ancient city of Constantinople in 1453, built an empire which at one point stretched as far as Morocco in the East and Slovakia in the north, encompassing Turkey, the Balkan Peninsula, most of the Middle East, and North Africa.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Retirez 155 euros en référence à l’article 155 », les indépendantistes tentent un « bank run »

155 euros, en référence à l'article 155 «  Sur les réseaux sociaux, les deux plus importantes associations indépendantistes c...