€CALYPSE NEWS

lundi 22 février 2016

Syrie: trêve annoncée conjointement par Moscou et Washington pour calmer Berlin et Ankara

D220216

21:20 -
"La Russie et les États-Unis ont présenté lundi, dans un communiqué conjoint, les modalités d'une trêve en Syrie, proposant que celle-ci entre en vigueur le 27 février à 00h00. Toutefois, ce cessez-le-feu ne concernera pas les opérations militaires contre les djihadistes de l'État islamique ni du Front al Nosra" rapportent les agences de presse.


Cette annonce, qui n'a aucun sens militaire puisque sans réalité sur le terrain, montre cependant:
  • une nette évolution de la position officielle de la Maison Blanche, voire un volte-face à 180° par rapport à la ligne politique anti-Assad habituelle, 
  • une victoire russe dans le domaine de la communication puisqu'il s'agit d'une initiative de Moscou.
Le fait que Washington accepte le principe d'une reconnaissance du régime d'al-Assad comme une des parties belligérantes avec qui il faut faire pour établir un accord sinon de paix, pour le moins de trêve, même à terme et précaire, revient "de facto" à reconnaître la légitimité du régime de Damas:
  • qui n'est donc plus considéré comme le principal responsable de la guerre civile syrienne
  • qu'il ne faut plus abattre au nom de la lutte contre le terrorisme.  
Accessoirement, cela contredit clairement la position des Européens, France et Allemagne en tête, et ne va pas faciliter la tâche de Merkel dans ses démarches pour soutenir Erdogan, donc pour avancer son "Plan A" pour résoudre la crise migratoire.  En effet:
  • Coïncidence ou pas, les dates de cette trêves correspondent à la période probatoire accordée par l'UE à Ankara pour prouver sa bonne volonté dans le contrôle de ses frontières avec la Grèce. 
  • Les kurdes syriens qu'Ankara considère comme un groupe terroriste ne sont pas reconnus comme tels par l'ONU et la trêve concerne donc aussi les bombardements turcs contre les Kurdes de Syrie.
A se demander si, finalement, cet accord russo-américain ne vise pas à calmer aussi bien Ankara que Berlin dans leur folie conjointe qui menace la paix mondiale. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Syrie : Moscou et Washington annoncent un cessez-le-feu pour samedi

Par Clémentine Maligorne , AFP, AP, Reuters Agences pour Le Figaro, le 22 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 22 Février 2016


______________***____________

La Russie et les États-Unis ont présenté lundi, dans un communiqué conjoint, les modalités d'une trêve en Syrie, proposant que celle-ci entre en vigueur le 27 février à 00h00.
  nouvelle once d'espoir de paix en Syrie
Près de trois semaines après l'échec des négociations de paix à Genève, et au lendemain d'une sanglante vague d'attentats à Homs et près de Damas, revendiquée par Daech, nouvelle once d'espoir de paix en Syrie. Washington et Moscou ont présenté lundi, dans un communiqué commun, les modalités d'un cessez-le-feu en Syrie, pays en guerre depuis cinq ans. Les belligérants, à savoir: le gouvernement syrien, ses alliés et les groupes d'opposition armés, devront faire savoir au plus tard vendredi 26 février à midi, heure de Damas (11h00 à Paris), s'ils acceptent cette proposition. Si c'est le cas, ils devront cesser les combats à minuit.
ce cessez-le-feu ne concernera pas les opérations militaires contre les djihadistes de l'État islamique ni du Front al Nosra
Toutefois, ce cessez-le-feu ne concernera pas les opérations militaires contre les djihadistes de l'État islamique ni du Front al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaida. Les opérations militaires, notamment les frappes aériennes menées par l'aviation syrienne, la Russie et la coalition internationale conduite par les États-Unis, se poursuivront donc contre ces autres groupes «terroristes», précisent les Russes et les Américains.
 La durée de la trêve proposée est de deux semaines
Le secrétaire d'État américain, John Kerry, a appelé toutes les parties à accepter ce plan censé permettre d'acheminer une aide humanitaire en Syrie et faciliter la transition politique. «La durée de la trêve proposée est de deux semaines mais elle pourra être reconduite indéfiniment avec l'accord des parties», a précisé à la chaîne de télévision Al Arabiya, l'opposant syrien Khaled Khoja, membre du Haut Conseil pour les négociations et président de la Coalition nationale syrienne.
Un «signe d'espoir»
«se concentrer» sur le combat contre Daech
Le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu au téléphone avec son homologue américain Barack Obama. La Russie «fera le nécessaire» pour que Damas respecte cet accord de cessez-le-feu, et espère que les États-Unis «feront la même chose» avec les groupes rebelles syriens, a-t-il déclaré. De son côté, le président américain, Barack Obama a insisté sur la nécessité du respect de l'accord par toutes les parties pour «soulager les souffrances du peuple syrien» et «se concentrer» sur le combat contre Daech.
il reste beaucoup de travail à faire pour l'appliquer
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué cette annonce de trêve comme un «signe d'espoir pour la population syrienne». Il «reste beaucoup de travail à faire pour l'appliquer» a-t-il ajouté.
 Jusqu'à présent, tous les efforts en vue d'un cessez-le-feu ont échoué
Jusqu'à présent, tous les efforts en vue d'un cessez-le-feu ont échoué. Une trêve censée entrer en vigueur vendredi dernier, conformément à un accord international parrainé par Moscou et Washington, a été complètement ignorée. Il y a pourtant urgence. «Alors que la guerre entre dans sa sixième année, les atrocités sont omniprésentes et persistantes», et «les premières victimes» restent les civils soulignait lundi dans son dernier rapport la Commission d'enquête de l'ONU. La guerre a en effet tué plus 400.000 Syriens.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lavrov à l’ONU : «Les événements historiques ne doivent pas être instrumentalisés pour encourager la haine»

Sergueï Lavrov à l'ONU « Rappelant que la Russie avait fait le nécessaire pour tourner la page de la période de guerre froide, S...