vendredi 26 février 2016

Russie: Syrie, Moscou n'a pas de "plan B" et n'est pas au courant de celui de Washington

B260216
09:20 - Les autorités russes rejettent par avance tout "plan B" qui envisagerait la partition de la Syrie si le "plan A", le cessez-le-feu qui doit prendre effet demain 27 Février, n'est pas appliqué. 


Ce "Plan B" US avancé par Kerry comme une alternative au "Plan A" russe, vise à satisfaire la Turquie sur la question du Kurdistan syrien qui se trouve être aussi au coeur du deal entre l'UE et la Turquie pour résoudre la question des réfugiés et qui doit être discuté lors d'un prochain sommet UE-Turquie le 7 mars, justement le jour où les Russes relancent les négociations de Genève sur la Syrie. 

Et nous observons donc que, tandis que les combats continuent sur le terrain, un second front diplomatique oppose, lui aussi, la coalition US à l'Alliance russe dont l'enjeu ne concerne pas seulement la Syrie, mais aussi - et pour nous, surtout -, l'avenir de l'Europe lié à la question des réfugiés, donc à la question turque, donc à la question Kurde, donc à ce mystérieux "plan B" US qui n'est que le faux-nez du "Plan A" de Merkel qui vient d'être torpillé par le cessez-le-feu en Syrie initié et imposé par les Russes sans alternative possible parce que face aux Kalibr de Moscou, Berlin n'a que ses yeux pour pleurer et Obama n'est déjà plus dans la course.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Russian envoy to EU rules out any 'Plan B' on Syria

Sputnik international; le 26 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 26 Février 2016


__________***__________

The Russian authorities do not consider any alternative plan to resolve the situation in Syria, furthermore, talks about it are useless in the diplomatic process, Russia's EU envoy Vladimir Chizhov said.
MOSCOW (Sputnik) – Earlier in the week, US Secretary of State John Kerry announced steps that would be made toward a backup plan that could include the division of Syria if the ceasefire planned for Saturday does not work or if an actual swing to a transient government does not happen within the next few months.
La Russie n'a pas de plan B 
"Russia does not have any Plan B and we have heard nothing from others, including the United States of the existence of any plan B, and I think the very talk about it is very unhelpful, because if you launch a major initiative and immediately start talking about what happens if it fails, then your own commitment to that can be questioned," Chizhov told CNN on Thursday.

On Monday, Russia and the United States announced an agreement on the cessation of hostilities between the Syrian government of President Bashar Assad and armed opposition factions in the country. The agreement is set to come into force on February 27 at midnight Damascus time.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le simulacre de Washington D.C. qui entretient le simulacre de nos propres jugements

“ Ce qui se passe aux USA est quelque chose qui n’a jamais été approché dans quelque circonstance que ce soit du point de vue du désord...