dimanche 28 février 2016

Grèce: le nombre total de migrants et réfugiés sur le sol grec s’élève actuellement à 20 000

A280216

05:50 -
"Nous faisons face à une crise humanitaire que d’autres ont provoquée mais cette situation sera réglée d’ici 15 jours" a assuré le ministre hellène en charge de la politique migratoire, Yiannis Mouzalas, cité par Le Monde qui précise que "le nombre total de migrants et réfugiés sur le sol grec s’élève actuellement à 20 000 personnes".


Relevons trois points dans cette petite brève du Monde:
1 - Contrairement à l'impression qu'en donnent les médias, la Grèce est loin d'être submergée par les migrants car ceux-ci n'y font que transiter.

2 - L'embouteillage actuel à la frontière macédonienne est temporaire

3 - Le problème sera réglé dans 15 jours.
15 jours, cela correspond au lendemain des élections dans trois régions allemandes où la CDU de Merkel pourrait en ressortir affaiblie. Il importe donc de limiter au maximum, mais temporairement, l'arrivée de migrants en Allemagne pour limiter la casse. 

Nous assistons donc a un vrai cinéma de la part des pays de transit depuis la Grèce jusqu'à l'Autriche qui prétendent fermer leurs frontières pour se protéger alors qu'en réalité, il s'agit surtout de protéger Merkel, ce qui revient, de la part de ses pays, à soutenir son "Plan A".  

Et là, ça soulève une question: comment se fait-il que les dirigeants de ses pays qui, soi-disant, ferment leurs frontières nationales pour se protéger soutiennent, par ailleurs, le "Plan A" de Merkel qu'ils considèrent comme irréaliste?

En vérité, tous les dirigeants européens, y compris ceux qui prétendent le contraire, soutiennent l'arrivée massive en Europe de tous ces migrants parce que c'est l'intérêt de l'Allemagne et qu'ils sont tous (ces dirigeants) vendus à l'Allemagne. S'ils ne l'étaient pas (vendus à l'Allemagne), ces dirigeants ne seraient tout simplement pas à leur poste. 

Au final, le seul vrai problème de Merkel, ce n'est pas la fronde de quelques pays européens qui rejettent pour la forme et pour des questions d'intérêts politiques internes (ne pas trop contrarier leurs opinions publiques), c'est le président russe Poutine à cause de qui le président syrien al-Assad ne peut pas être viré, ce qui contrarie grandement Erdogan qui ne peut donc pas régler sa question kurde ce qui torpille le 'Plan A" de Merkel. 

Comment s'étonner, alors, que Merkel s'obstine pathologiquement à refuser de lever les sanctions anti-russes, ce qui évidemment interdit d'espérer une levée de l'embargo russe avec toutes les conséquences que le Salon de l'agriculture à Paris, entre autre, a une nouvelle fois mis en lumière via le traitement qu'ont été obligés de supporter le président Hollande et son ministre de l'Agriculture de la part de certains agriculteurs surjouant la colère avec la complicité ostensiblement bienveillante et compassionnelle du gouvernement, mais c'est une autre histoire.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Près de 6 500 migrants bloqués à la frontière gréco-macédonienne

Le Monde, le 28 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 28 Février 2016


__________***___________

Environ 6 500 migrants étaient bloqués, samedi 27 février, au poste-frontière d’Idomeni, dans le nord de la Grèce, au lendemain de la décision de quatre pays des Balkans d’instaurer des nouveaux quotas, a rapporté l’agence de presse Athens News Agency.
 Cette situation sera réglée d’ici 15 jours
« Cette situation sera réglée d’ici 15 jours », a assuré le ministre hellène en charge de la politique migratoire, Yiannis Mouzalas. Il a précisé que le gouvernement comptait installer des « camps provisoires à travers le pays ». Ces derniers pouvant abriter jusqu’à 2 000 ou 3 000 personnes « doivent répondre aux besoins élémentaires (...) pour une durée limitée ».
  Nous faisons face à une crise humanitaire que d’autres ont provoquée
« Nous faisons face à une crise humanitaire que d’autres ont provoquée », a déclaré M. Mouzalas dans une interview à la radio Sto Kokkino. Seuls 150 réfugiés avaient pu traverser la frontière macédonienne, jeudi, avant la fermeture d’Idomeni.
 Le nombre total de migrants et réfugiés sur le sol grec s’élève actuellement à 20 000 personnes
Le nombre total de migrants et réfugiés sur le sol grec s’élève actuellement à 20 000 personnes, selon les autorités.
Idomeni a été totalement fermé dans la nuit de jeudi à vendredi
Il y a une semaine, la Macédoine a décidé de fermer sa frontière aux Afghans. Skopje exige en outre des Syriens et Irakiens des papiers d’identité en plus du laissez-passer délivré dans les centres d’enregistrement grecs. Le point de passage d’Idomeni a été néanmoins totalement fermé dans la nuit de jeudi à vendredi.
limiter à 580 le nombre quotidien transitant vers l’Europe du Nord
La Slovénie et la Croatie, membres de l’Union européenne, ainsi que la Serbie et la Macédoine ont annoncé vendredi limiter à 580 le nombre quotidien d’hommes, de femmes et d’enfants transitant vers l’Europe du Nord.
Ces pays des Balkans ont emboîté le pas à l’Autriche qui a choisi de restreindre l’entrée des migrants sur son territoire à 80 demandeurs d’asile par jour, et à 3 200 personnes en transit.

Cette situation a entraîné des tensions à Idomeni où quelque 400 réfugiés ont protesté samedi matin, exhortant les autorités macédoniennes à les laisser passer. Quelque 200 autres personnes se sont rassemblées devant l’ambassade d’Autriche à Athènes, scandant « Ouvrez les frontières », ou encore « Arrêtez la guerre [en Syrie] ».

Ailleurs, en Europe, d’autres défilés de solidarité avec les migrants ont eu lieu. Ils étaient ainsi 3 000 individus à Bruxelles pour réclamer « des voies de passage sûr » pour que ceux qui fuient les conflits et la misère cessent de risquer leur vie en chemin. Des rassemblements plus modestes ont également été organisés dans plusieurs villes d’Allemagne et dans la capitale française, Paris, où 200 personnes se sont données rendez-vous place de la République.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avec l’affaiblissement de ses soutiens et le départ de Bannon, Trump est sous contrôle

«… l’inquiétude affichée sur la Corée du Nord a été remplacée par les nouveaux développements domestiques aux USA avec l’affaiblissemen...