€CALYPSE NEWS

lundi 29 février 2016

Allemagne: guerre des réfugiés, Merkel s'obstine et espère encore en son "Plan A" pourtant périmé

B290216

06:50 -
"Malgré l'énorme flux de migrants, elle espère que l'approche allemande à la résolution de la crise actuelle était correcte" rapporte Sputnik international citant la chancelière Angela Merkel.


L'espoir fait vivre, dit-on, mais, quand on est responsable, on ne s'engage pas dans une guerre si l'on n'est pas assuré de la gagner, or dans le cas de la guerre des réfugiés, ce n'est pas le cas de Merkel.

L'approche allemande est fondée sur "le plan A" de Merkel, un plan qui table sur la Turquie pour résoudre la crise des réfugiés et c'est là que le bât blesse car la Turquie est kaput.

La politique turque, étrangère comme intérieure, menée par Erdogan est un échec complet. La Turquie est complètement isolée, larguée par les Russes et, depuis le cessez-le-feu syrien, par les Américains et ce n'est pas l'Arabie saoudite qui va faire l'affaire, étant elle-même et malgré ses gesticulations provocatrices et menaçantes, alignée sur les Etats-Unis.

Merkel a échoué à mouiller l'Otan en Syrie pour écarter les Russes comme l'exigeait Erdogan pour remplir sa part du deal consistant à réduire significativement le flot des réfugiés débarquant en Grèce. 

Le Conseil de l'Europe a accordé un dernier délai de probation à la Turquie jusqu'au 7 Mars pour évaluer la bonne volonté d'Erdogan. Or, pour l'instant, et malgré l'intervention des navires de l'Otan en Mer Egée qui devaient renvoyer en Turquie une partie des bateaux de migrants, nous constatons au contraire une recrudescence des arrivées en Grèce et comme, par ailleurs, la Macédoine a fermé sa frontière, une grave crise  humanitaire est en train de naître à Athènes au point que le Conseil de l'UE est en train de monter d'urgence un plan d'aide humanitaire. Entre 50 et 70 000 réfugiés vont se retrouver coincés en Grèce dès le mois de Mars et Athènes, déjà écrasée sinon massacrée par le plan de sauvetage de Bruxelles imposé par Merkel pour sortir de la crise de la dette, est incapable de faire face à cette crise.

Et que fait donc Merkel? Elle déclare qu'elle espère que sa politique était - "was" en anglais et non pas "is" - la bonne! Al-Assad peut être satisfait car, tout compte fait, sa situation politique est aujourd'hui meilleure, avec un avenir beaucoup plus ouvert que celui de tout ceux qui, en Europe et en Turquie, voulaient le voir disparaitre. Concrètement, il a toute les chances de gagner les prochaines législatives prévues en Avril alors que Merkel, Hollande et Cameron sont condamnés à perdre au prochain tour. 

Oui, il est temps que cette élite européenne dépassée par l'Histoire en marche dégage comme l'ont clamé des dizaines de paysans à Hollande au Salon de l'agriculture qui reste, en France, le thermomètre le plus juste pour mesurer la fièvre du pays qui couve une très sale maladie qui présente les caractéristiques d'une pandémie à l'échelle turco-européenne.

Avec Poutine à l'Est et bientôt Trump à l'Ouest, l'espoir est permis de voir d'ici quelques mois cette élite européenne pourrie et périmée disparaitre. Il restera alors ces millions de réfugiés pour qui l'heure H de la révolution colorée européenne pourrait bien sonner. Et alors, qui pour sauver l'Europe?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merkel says migration crisis biggest challenge of tenure

Sputnik international, le 29 Février 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 29 Février 2016


__________***__________

Merkel said the refugee crisis is the "biggest challenge" she has faced while in office.
La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que la crise des réfugiés était le "plus grand défi" auquel a dû faire face pendant son mandat
MOSCOW (Sputnik) — German Chancellor Angela Merkel said the refugee crisis is the "biggest challenge" she has faced while in office.
"As of today, the migration crisis is the biggest challenge during my term of tenure… But while I am the chancellor, I am solving the problems the country faces," Merkel said on Sunday in an interview with German ARD TV channel.
Merkel a ajouté que malgré l'énorme flux de migrants, elle espère que l'approche allemande à la résolution de la crise actuelle était correcte
Merkel added that despite the huge migrant flow, she hoped that the German approach to the resolution of the ongoing crisis was correct.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Opposition franche à la politique migratoire conduite ces dernières années par Merkel

«Si Angela Merkel remporte les législatives, son parti perd 92 députés et paie notamment les conséquences de sa politique migratoire. T...