vendredi 15 janvier 2016

Finlande: "has been" le tourisme sexuel aux antipodes, la mondialisation livre tout à prix cassés à domicile

E150116

19:00 -
"Des Finnoises âgées ont essayé de payer des migrants mineurs pour des services sexuels à la gare d'Helsinki lors des fêtes de Noël. A titre de rémunération, les femmes auraient proposé aux adolescent la somme de 20 euros" rapporte Sputnik citant le journal Ilta-Sanomat. Ces Finnoises n'ont plus besoin de se payer des voyages aux antipodes pour assouvir leurs besoins sexuels, la mondialisation (les organisations criminelles internationales du néo-libéralisme déchainé) livre tout à prix cassé à domicile.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Cas d'abus de migrants mineurs par des femmes âgées en Finlande

Sputnik, le 15 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 15 Janvier 2016


_____________***___________

Des Finnoises âgées auraient proposé de l'argent à des réfugiés mineurs pour services sexuels, écrit le journal Ilta-Sanomat.
personne n'a encore porté plainte auprès de la police
Il s'agirait de jeunes migrants arrivés en Finlande seuls, sans parents. A l'heure actuelle, personne n'a encore porté plainte auprès de la police, malgré les déclarations des représentants de la fondation Diakonissalaitos, responsable du fonctionnement de plusieurs centres d'accueils pour migrants mineurs.
comment communiquer avec les Finnoises
Selon la chaîne de télévision locale Yle, les autorités organisent des conversations avec les jeunes garçons en vue de leur expliquer comment communiquer avec les Finnoises, mais il semble qu'il y ait une grande différence entre théorie et réalité.
les femmes auraient proposé aux adolescent la somme de 20 euros
Taina Cederström, qui travaille comme professeur au centre Diakonissalaitos, confirme l'information précisant que les femmes ont essayé de payer des migrants mineurs pour des services sexuels à la gare d'Helsinki lors des fêtes de Noël. A titre de rémunération, les femmes auraient proposé aux adolescent la somme de 20 euros. La professeur indique avoir entendu parler d'au moins deux cas d'abus. Mais les jeunes migrants du centre affirment qu'ils n'étaient pas les seuls à qui les femmes ont fait cette proposition.

Les employés du centre ont eu la puce à l'oreille lorsqu'ils ont vu des garçons, ne gagnant que de petites allocations mensuelles, dépenser pour des cigarettes et d'autres produits qu'ils ne pouvaient se permettre avant.

Des questions étranges de la part des mineurs ont également éveillé les soupçons. Par exemples, l'un d'entre eux a demandé si les femmes finnoises pouvaient s'embrasser quand elles le voulaient.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Fiche sur la sécurisation des célébrations de Noël

« …la fiche sur la sécurité des rassemblements ecclésiaux […] se base sur le quadruple constat d'une montée de la violence commandé...