€CALYPSE NEWS

dimanche 10 janvier 2016

Autriche: agressions sexuelles de masse, conseils aux femmes dans le cadre de la prévention générale des crimes

E100116
15:30 - "Dans le cadre de la prévention générale des crimes, les femmes:
  • ne doivent pas sortir seules dans les rues la nuit, 
  • elles doivent éviter les zones qui semblent suspectes, 
  • ne pas accepter des boissons des personnes qu’elles ne connaissent pas dans les pubs et les boîtes de nuit », 
a déclaré le chef de police de Vienne, Gerhard Purstl, dans une interview à Die Krone, le plus grand journal autrichien, cité par RT France.

"Il accuse les victimes plutôt que les assaillants" dénoncent les adeptes du féminisme qui s'interrogent: "«Les femmes doivent-elles maintenant sortir avec des gardes du corps si elles veulent éviter qu’on dise que c’est de leur faute au cas où elles rencontreraient des difficultés ?"

 Des gardes du corps? En supposant, mais où sont-ils? Même les femmes accompagnés par des hommes ont été agressées, y compris sous les yeux de la police, impuissante. Alors, ne faudrait-il pas s'interroger, aussi, sur les hommes et le rôle qu'on leur fait jouer aujourd'hui dans cette société post-moderne... en fin de vie?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Vives critiques contre le chef de la police de Vienne qui demande aux femmes de ne pas sortir seules

RT France, le 10 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 10 Janvier 2016


_____________***___________

Les partis politiques autrichiens s’insurgent contre les propos du chef de la police de Vienne qui recommande aux femmes de ne pas marcher seules dans les rues après les agressions sexuelles perpétrées en Allemagne et en Autriche.
 Les femmes ne doivent pas...
«Les femmes ne doivent pas, de manière générale: 
  • sortir seules dans les rues la nuit, 
  • elles doivent éviter les zones qui semblent suspectes, 
  • ne pas accepter des boissons des personnes qu’elles ne connaissent pas dans les pubs et les boîtes de nuit », 
a déclaré le chef de police de Vienne, Gerhard Purstl, dans une interview à Die Krone, le plus grand journal autrichien, après les attaques perpétrées contre des femmes le soir du du Nouvel An.
il accuse les victimes plutôt que les assaillants
Cette déclaration a provoqué une avalanche de critiques de la part du Parti vert et du Parti social-démocrate autrichiens. Une partie de la classe politique estime que son attitude démontre qu’il accuse les victimes plutôt que les assaillants.
Les femmes doivent-elles maintenant sortir avec des gardes du corps 
«Les femmes doivent-elles maintenant sortir avec des gardes du corps si elles veulent éviter qu’on dise que c’est de leur faute au cas où elles rencontreraient des difficultés ?», s’est insurgée la porte-parole du Parti vert, Berivan Aslan.
se concentrer sur la résolution des problèmes au lieu de dire comment les femmes doivent se comporter
La porte-parole du Parti social-démocrate pour les affaires des femmes, Sandra Frauenberger, a aussi critiqué la chef de la police viennoise en disant que la police devait se concentrer sur la résolution des problèmes au lieu de dire comment les femmes doivent se comporter. 
«La réaction adéquate que nous devons tous avoir est de travailler ensemble pour lutter contre les problèmes de ce genre», a-t-elle déclaré.
Nous, les femmes, ne laisserons pas notre liberté réduite même d’un millimètre
La réaction de la ministre autrichienne de l’Intérieur, Johanna Mikl-Leitner, ne s’est pas fait attendre non plus. 
«La police s’assurera que les affaires d’agression sexuelle seront traitées avec une tolérance zéro. Nous, les femmes, ne laisserons pas notre liberté d’aller où nous voulons, quand nous le voulons, réduite même d’un millimètre», a martelé la ministre.  
un conseil dans le cadre de la prévention générale des crimes
Gerhard Purstl, pour sa part, a justifié qu’il n’avait fait que donner un conseil au nom de la police dans le cadre de la prévention générale des crimes.
se tenir à distance des bars, des inconnus et d’adapter leurs comportements
Les conseils du chef de la police s’inscrivent dans la même logique que ceux du maire de Cologne, Henriette Reker. Il y a quelques jours, elle avait demandé aux femmes de se tenir à distance des bars, des inconnus et d’adapter leurs comportements. Ces déclarations avaient également suscité d’importantes critiques.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'article 155 : possibilité pour les autorités centrales de destituer ou de nommer les responsables de TV3 et de Catalunya Radio

« La chaîne de télévision publique catalane TV3 a exprimé son désaccord suite à la décision des autorités espagnoles d'exercer des ...