mardi 12 janvier 2016

Allemagne: guerre des réfugiés, "c'est imposé d'en haut"

E120116

16:45 -
"Si un réfugié (dont 95% sont des jeunes hommes solitaires) veut prendre la fuite lors de la vérification de ses papiers, nous n'avons même pas le droit de l'arrêter. C'est imposé d'en haut. Ce seraient des actes de violence. La règle intérieure stipule: il vaut mieux le laisser fuir" rapporte Sputnik citant Bild rapportant le témoignage anonyme d'un policier.

Ce témoignage n'est pas un scoop, et malgré son anonymat, il est crédible et il n'y a pas besoin de tel témoignage pour admettre que les réfugiés sont intouchables en Allemagne par la simple volonté de Merkel, une volonté sans cesse répétée dans ses déclarations officielles: "Nous y arriverons!".

Nous y arriverons... à quoi? A exterminer les Européens sans qu'ils bougent le petit doigt - comme l'illustre le témoignage de ce policier obéissant - car ils sont trop zombies, ce qu'ont trop bien montré les agressions sexuelles de masse de la St Sylvestre dans toute l'Europe sans que ni les flics, ni les journalistes, ni les politiques ne fassent quoi que ce soit de concret et d'efficace pour stopper ce qui va un jour ou l'autre se traduire par des massacres de masse, des "13 novembre" puissance 10, 100 et même davantage. Ne nous faisons aucune illusion: pourquoi cela n'aurait-il pas lieu puisque Merkel continue d'affirmer que "nous y arriverons"?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Nous n'avions pas le droit d'arrêter les réfugiés"

Sputnik, le 12 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 12 Janvier 2016


____________***___________

"Au début, il y avait des femmes instruites avec enfants qui parlaient anglais. Maintenant, 95% des réfugiés sont des hommes solitaires", raconte un agent de police allemande.
 La police fédérale allemande a été sommée de ne pas arrêter les réfugiés
La police fédérale allemande a été sommée de ne pas arrêter les réfugiés qui cherchent à se sauver lors de la vérification des papiers, a déclaré au quotidien Bild un policier souhaitant garder l'anonymat.
95% des réfugiés sont des hommes solitaires
"Au début, il y avait plutôt des femmes avec enfants qui paraissaient instruites et qui parlaient anglais. Maintenant, 95% des réfugiés sont des hommes solitaires dont la moitié n'ont pas de passeports ou autres papiers", a-t-il indiqué, faisant part de son expérience de travail dans un centre de réfugiés.
Les gens ne reçoivent pas d'informations sur ce qui se passe en réalité
"Les gens ne reçoivent pas d'informations sur ce qui se passe en réalité. Un réfugié a voulu couper la gorge à un autre. Mais dans le rapport, on a écrit "blessures graves" et pas "tentative d'homicide". C'est mieux à lire dans les statistiques."
nous n'avons pas le droit de l'arrêter
"Si un réfugié veut prendre la fuite lors de la vérification de ses papiers, nous n'avons même pas le droit de l'arrêter. C'est imposé d'en haut. Ce seraient des actes de violence. La règle intérieure stipule: il vaut mieux le laisser fuir", confie le policier.
L'interview a été publiée sur fond de violences sexuelles qui ont fait rage dans la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne. Un millier de personnes, des migrants pour la plupart, ont agressé des femmes. A l'heure actuelle, la police a enregistré plus de 500 plaintes. Les victimes dénoncent des vols, des insultes et des viols. Cependant, un communiqué de presse publié par la police de Cologne le 1er janvier n'a rien dit de ces incidents.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les Occidentaux deviennent hystériques dès lors que quelqu’un essaie de partager avec eux le contrôle du monde

«  Les Occidentaux deviennent hystériques dès lors que quelqu’un essaie de partager avec eux le contrôle du monde , et ce depuis la ch...