€CALYPSE NEWS

samedi 9 janvier 2016

Allemagne: agressions sexuelles de masse, vers #UneExpulsionPourTous?

C090116

15:20 -
"Si des réfugiés ont commis un délit » cela veut dire que le droit [de séjour] doit s’arrêter" a déclaré Mme Merkel lors d’une réunion à Mayence (Sud-Ouest), avec la direction de la CDU. Or, à ce jour, selon la loi allemande, l’expulsion d’un demandeur d’asile n’a lieu qu’après une condamnation à au moins trois ans de prison, mais à la condition que sa vie ou sa santé ne soient pas menacées dans son pays d’origine" rapporte l'AFP.

Ce débat est finalement assez semblable à celui de la déchéance pour tous en France où le gouvernement a finalement reculé du fait de l'interdiction aux Etats de créer des apatrides. En Allemagne, le question soulève le même genre de contradiction: déchoir du droit d'asile revient à expulser un réfugié mais quid dans le cas où son pays d'origine est classé comme "pas sûr", comme la Syrie, l'Irak ou l'Erythrée? Le législateur allemand peut-il sérieusement créer une loi qui permet d'envoyer à la mort dans leur pays d'origine des réfugiés venus en Allemagne justement pour échapper à cette mort? 


D'où l'extrême prudence des autorités allemandes pour communiquer l'origine des malfêteurs coupables d'agressions sexuelles de masse à Cologne lors de la nuit de la St Sylvestre. Car, d'un côté, Mme Merkel ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé mais d'un autre, que faire s'il s'avère que des demandeurs d'asiles issus de pays "pas sûrs" étaient sur la liste des criminels? Actuellement, ces criminels sont passibles d'emprisonnement mais du point de vue d'une fraction de plus en plus importante de l'opinion publique, cela n'est plus suffisant et beaucoup d'Allemand demandent l'expulsion des demandeurs d'asile coupables de crimes.

Mme Merkel a fait une déclaration qui semble aller dans le sens d'un durcissement de la loi mais il est peu probable que ce durcissement se traduise par une modification de la loi en faveur d'une expulsion pour tous et si, pour des raisons politiques évidentes, la loi est effectivement modifiée, elle sera arrangée de telle sorte qu'il n'y aura pas d'expulsion pour tous. A suivre, donc...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Agressions à Cologne : Angela Merkel pour l’expulsion des réfugiés condamnés, même avec sursis

Le Monde avec AFP, le 9 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 9 Janvier 2016


___________***__________

Alors que le scandale de multiples agressions de femmes lors du Nouvel An à Cologne secoue l’Allemagne, la chancelière Angela Merkel s’est prononcée samedi 9 janvier en faveur d’un très net durcissement des règles d’expulsion de demandeurs d’asile condamnés par la justice, l’autorisant même pour ceux condamnés à une peine avec sursis.
 Si des réfugiés ont commis un délit » cela veut dire que le droit [de séjour] doit s’arrêter
« Si des réfugiés ont commis un délit », cela doit « avoir des conséquences, (...) cela veut dire que le droit [de séjour] doit s’arrêter s’il y a une peine de réclusion ou même avec sursis », a déclaré Mme Merkel, faisant référence aux agressions sexuelles survenues le soir de la Saint-Sylvestre à Cologne (Ouest), qui impliqueraient des demandeurs d’asile.
 Cette position doit désormais être discutée avec les sociaux-démocrates du SPD
Lors d’une réunion à Mayence (Sud-Ouest), la direction du parti conservateur de la chancelière CDU s’est accordée pour demander que la perte du droit d’asile en Allemagne soit plus systématique en cas de délit. Cette position doit désormais être discutée avec l’autre grand parti présent dans la coalition gouvernementale à Berlin, les sociaux-démocrates du SPD.
là où la loi n’est pas suffisante, elle soit modifiée
« Il est important que là où la loi n’est pas suffisante, elle soit modifiée », a déclaré Mme Merkel lors d’une conférence de presse, y voyant là aussi « l’intérêt de la grande majorité des réfugiés ».
A ce jour, selon la loi allemande, l’expulsion d’un demandeur d’asile n’a lieu qu'à la condition que sa vie ou sa santé ne soient pas menacées dans son pays d’origine
A ce jour, selon la loi allemande, l’expulsion d’un demandeur d’asile n’a lieu qu’après une condamnation à au moins trois ans de prison, mais à la condition que sa vie ou sa santé ne soient pas menacées dans son pays d’origine.

L’Allemagne a vu affluer en 2015 1,1 million de demandeurs d’asile, et les violences du Nouvel An à Cologne ont créé un choc dans le pays, faisant croître les critiques à l’égard de la politique d’ouverture aux demandeurs d’asile suivie depuis septembre par la chancelière.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Catalogne : la guerre civile est inévitable si la loi martiale est déclarée

Salvador Dalí,   Construction molle avec haricots bouillis:  Prémonition de la guerre civile , 1936 «  La Catalogne est l...