€CALYPSE NEWS

samedi 19 décembre 2015

USA: S-400 en Syrie, Washington a peur de la Russie et retire ses F-15 de Turquie

B191215

04:40 - Les Etats-Unis ont peur des S-400 russes déployés en Syrie et ont donc décidé de rapatrier sur une base britannique les chasseurs F-15 déployés en Turquie.
" Si avant la Turquie survolait et violait continuellement l'espace aérien de la Syrie, eh bien, qu'ils volent maintenant!" a déclaré le président russe selon un observateur du journal italien "Il Giornale" cité par Sputnik.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Il Giornale: Les missiles russes S-400 font peur aux USA

Sputnik, le 18 Décembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 19 Décembre 2015


____________***___________

Une décision soudaine de Pentagone de rappeler les chasseurs F-15 de Turquie laisse penser que les Etats-Unis ont pris peur des missiles russes sol-air S-400 déployés en Syrie, rapporte un observateur du journal italien Il Giornale.
 Les chasseurs américains F-15 rentreront mercredi à une base britannique
Les chasseurs américains F-15, déployés à la base militaire turque d'Incirlik en novembre, rentreront mercredi à une base britannique. Selon l'observateur du journal italien Il Giornale, cette décision du Pentagone est liée à l'incident avec Su-24 russe abattu par la Turquie le 24 novembre.
la décision du Pentagone de quitter la base turque comme bizarre
"Il est probable que cette décision ait été prise après qu'Ankara a abattu le chasseur russe Su-24", écrit l'observateur du journal, en soulignant qu'on ne savait toujours pas si le président turc Recep Tayyip Erdogan voulait rendre un service aux Etats-Unis en détruisant un avion russe ou si c'était sa propre volonté.

Pourtant, l'observateur du journal italien considère la décision du Pentagone de quitter la base turque comme bizarre.
Cette décision est en contradiction avec la déclaration du Pentagone du 5 novembre 
"Cette décision est en contradiction avec la déclaration du Pentagone du 5 novembre dernier où il a souligné qu'il voulait protéger l'espace aérien turc à l'aide de missiles sol-air américains Patriot et de chasseurs F-15", écrit l'observateur.
la décision de rappeler les F-15 coïncide avec le déploiement des missiles sol-air russes S-400
Il note que la décision de rappeler les F-15 coïncide avec le déploiement des missiles sol-air russes S-400 "capables d'abattre tous les chasseurs de la 4ème génération".
  les Etats-Unis ont peur de la Russie
"Il s'en suit que les Etats-Unis ont peur de la Russie", — souligne l'observateur.

Les Etats-Unis disposent toujours à Incirlik de 12 avions d'attaque au sol A-10 Thunderbolt II ainsi que de drones et d'avions ravitailleurs. Six avions F-15 qui seront rappelés ainsi que plusieurs avions d'assaut pourront être redéployés, selon une source anonyme au sein de la Défense américaine.

D'après le Pentagone, les F-15 n'ont pas effectué de vols réguliers depuis Incirlik. Mais, ils ont renforcé les capacités de l'aviation américaine et turque effectuant des opérations militaires dans l'espace aérien syrien à proximité des avions russes.

La Russie a déployé des missiles sol-air S-400, le croiseur lance-missiles Moskva et le sous-marin Rostov-sur-le-Don en Syrie suite au crash du chasseur russe Su-24 attaqué par un chasseur turc F-16 en Syrie.
Selon le président russe Vladimir Poutine, la Turquie n'arrivera pas à forcer la Russie à quitter la Syrie où l'aviation russe procède à des frappes contre le groupe terroriste Etat islamique (EI, Daech) depuis le 30 septembre à la demande de Damas.
eh bien, qu'ils volent maintenant!
"La Russie n'est pas ce genre de pays. Au contraire, nous avons renforcé notre présence en Syrie, augmenté le nombre de nos avions militaires. Avant, nous n'avions pas là-bas de systèmes de défense antiaérienne, maintenant il y a des S-400. Si avant la Turquie survolait et violait continuellement l'espace aérien de la Syrie, eh bien, qu'ils volent maintenant!", a-t-il déclaré.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Crise catalane : vulnérabilité et fragilité de l’Espagne, c’est-à-dire de l’Europe, c’est-à-dire du Système

« Dans l’affaire espagnole… Madrid semble agir comme si l’urgence de la situation obligeait à frapper vite et fort.|…] L’ironie est con...