jeudi 5 novembre 2015

UE: guerre migratoire, trois millions d'ici 2017 et ça ne fait que commencer

E051115

13:50 -
"La Commission européenne a prédit ce jeudi l'arrivée dans l'UE d'ici à 2017 de trois millions de migrants et la crise ne fait que commencer" rapporte Le Figaro.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Trois millions de migrants attendus en Europe d'ici 2017

William Plummer pour Le Figaro, le 5 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 5 Novembre 2015


____________***______________

L'afflux de migrants tentant de rejoindre l'Union européenne ne cesse d'augmenter. L'Union européenne vient de rendre ses nouvelles estimations.
 la crise ne fait que commencer
La situation n'a jamais été aussi alarmante. Alors que plus de 800.000 «entrées illégales» dans l'Union européenne ont été dénombrées depuis le début de l'année 2015, la crise ne fait que commencer.
 arrivée dans l'UE d'ici à 2017 de trois millions de migrants
La Commission européenne a prédit ce jeudi l'arrivée dans l'UE d'ici à 2017 de trois millions de migrants fuyant la guerre et la pauvreté, alors que les effets de la crise migratoire n'avaient jamais été évalués à un tel niveau.
 un impact sur la croissance économique qui serait faible mais positif
L'afflux de réfugiés en Europe devrait avoir «un impact sur la croissance économique qui serait faible mais positif pour l'Union Européenne dans son ensemble», a toutefois indiqué Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques.
 une situation très difficile nous attend dans les prochains mois
«Les Etats européens doivent se préparer à l'idée qu'une situation très difficile nous attend dans les prochains mois», avait déjà alerté mercredi Fabrice Leggeri le patron de l'agence Frontex, rappelant que Frontex est chargée de la «surveillance» des frontières mais n'a pas le pouvoir de refouler les migrants. Il a jugé que les «hotspots», centres d'accueil et d'enregistrement prévus sur les îles grecques et en Sicile, ne permettraient pas de résorber l'afflux de demandeurs d'asile, puisqu'ils ne permettent pas un «séjour prolongé» sur place.
les migrants «doivent au besoin être enfermés»
En outre, «celui qui est entré illégalement et n'a aucun droit à l'asile doit être rapidement renvoyé dans son pays», a insisté le patron de Frontex, estimant que l'UE a besoin «de structures d'accueil» où les migrants «doivent au besoin être enfermés».
 placer en rétention «jusqu'à 18 mois» un étranger en situation irrégulière
Ce dernier appelle donc les Etats européens à «faire usage de manière plus conséquente» de leur droit, prévu par les textes européens, de placer en rétention «jusqu'à 18 mois» un étranger en situation irrégulière pour «organiser son retour».../...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

On les appelle valeurs refuges…

« On les appelle valeurs refuges… Les terres et l’immobilier pour posséder un point d’ancrage physique en des temps où, peut-être, des ...