mardi 10 novembre 2015

Santé: les huiles essentielles peuvent nous aider à passer l’hiver en toute sérénité

B101115

10:40 -
"Les huiles essentielles se révèlent pleines d’atouts et peuvent donc nous aider à passer l’hiver en toute sérénité à condition de ne pas en attendre qu’elles soient un remède magique et miraculeux contre le moindre virus hivernal" rapporte Le Figaro.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les huiles essentielles à la rescousse pour prévenir les maux hivernaux

Par Jade Serieys pour Le Figaro, le 10 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 10 Novembre 2015


____________***___________

Rhumes, bronchites, angines : les virus de l'hiver sont capables de nous priver de toute notre énergie. Pour parer à cette menace, on peut se tourner vers les huiles essentielles qui ont de nombreux bienfaits, et notamment celui de prévenir les affections pulmonaires. Lesquelles choisir ? Comment les utiliser ? Les conseils de Philippe Couturier, docteur en pharmacie et aromathérapeute.
 les plantes ont toujours été des alliés médicinaux de choix
On le sait depuis la nuit des temps, les plantes ont toujours été des alliés médicinaux de choix. Ainsi, leurs huiles essentielles se sont tout naturellement révélées utiles quant à la prévention des maux hivernaux, qui nous menacent chaque année. Nous avons sélectionné, avec l’aide et les conseils du Dr Philippe Couturier, cinq huiles essentielles qui aideront à nous protéger des virus.

L’eucalyptus globuleux :
  • Particulièrement recommandée pour les infections broncho-pulmonaires car véritable alliée de la bronchodilatation grâce à sa fraîcheur, l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux a des vertus antiseptiques. 
  • Elle éloigne les virus en stimulant le système immunitaire. 
  • Si l’on ne doutait pas de son efficacité décongestionnante, 
  • elle favorise par ailleurs la mémoire et la concentration, 
  • et combat également la toux et la fièvre.
  la diffusion permet d’assainir l’air d’avoir un effet sur vos bronches
La meilleure utilisation de l’huile essentielle de l’eucalyptus globuleux est, selon le Dr Couturier, la diffusion, « qui permet et d’assainir l’air de vos pièces et d’avoir un effet sur vos bronches, de les soulager et donc de vous aider à mieux respirer ».

Le laurier noble :
  • Au-delà du fait d’être un symbole de paix dans la mythologie, le laurier est un bon antidouleur qui aide à combattre la fatigue. 
  • L’huile essentielle produite joue également un rôle dans la prévention des maux hivernaux. 
  • Antivirale et antibactérienne, l’huile essentielle de laurier noble aide à la décongestion et au soulagement des bronches prises, et peut s’utiliser de différentes façons.

Le pin sylvestre : 

  • Dotée d’un parfum frais, qui rappelle les bois et la sève de pin, l’huile essentielle de pin sylvestre est un antiseptique pulmonaire 
  • et un expectorant qui soulage les bronches et la toux rapidement.
  • On notera également parmi ses nombreux bienfaits son rôle de tonique : il redonne de l’énergie à une période où l'on est la cible des microbes et en cas de petit coup de mou. 
Le docteur Couturier préconise de respirer ou d’ingérer avec un peu de miel trois gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre trois fois par jour, « cela marche très bien et donne des effets rapides et probants sur un début d’encombrement des bronches ou de rhume ».

Le ravintsara :  
  • Issue d’une plante provenant de l’île de Madagascar, cette huile a des propriétés anti-infectieuses et fortifiantes. 
  • Vous pouvez l’utiliser en cas de fatigue ou de stress, 
  • mais également afin de prévenir d’éventuelles affections virales et respiratoires, allant du simple rhume à la bronchite
  • en passant par l’angine et la gastro-entérite. 
Cette huile essentielle est fortement appréciée et en particulier recommandée car elle est peu allergisante et ne présente pas de risque de toxicité, contrairement à certaines de ses comparses. 
« Vous pouvez notamment l’associer aux huiles essentielles de thym à linalol et romarin à cinéole qui ont des effets similaires et qui se révèlent toutes trois être de très bons antiseptiques doux, qui sauront prévenir les rhumes, quintes de toux et autres maux de gorge. »

L’écorce de cannelle de Ceylan :  
L’huile essentielle d’écorce de cannelle a de puissants pouvoirs. 
« Les femmes d’Afrique du Nord l’utilisaient en application cutanée afin de faciliter leur accouchement », nous précise le docteur Couturier. 
  • Agissant comme antiseptique, elle est la plus indiquée pour aider à soulager les bronches encombrées, puisque prise en inhalation : elle stimule notre fonction respiratoire. 
  • Et à raison d’une goutte par jour pendant trois jours, elle aiderait même à prévenir la grippe.
Comment les utiliser :

Quatre principales utilisations se distinguent :
  • - La diffusion dans les pièces à vivre ou au bureau par l’intermédiaire d’un diffuseur,
  • - En inhalation : on aura ici le choix entre apposer une goutte d’huile essentielle de son choix sur un mouchoir et respirer profondément ce dernier pendant quelques minutes, ou ajouter quelques gouttes (3 à 5) dans un bol d’eau frémissante dont on laissera les vapeurs nous imprégner. On pourra enfin mélanger quelques gouttes (5 à 8) à l’eau du bain, en les associant à des sels de bain ou une base de douche neutre.
  • - L’application cutanée, en prenant soin de la tester au préalable sur la peau afin d’éviter les allergies et de la diluer au minimum à 50% avec une huile végétale (de l’huile d’olive ou de l’huile de karité, par exemple). Certaines huiles essentielles présentent en effet des risques de brûlure pour la peau. Une fois la mixture de ces deux huiles obtenue, un massage du haut du dos ainsi que du plexus est indiqué afin de soulager les bronches et de leur faire bénéficier de l’effet expectorant de certaines huiles.
  • - Les plus audacieuses, sur les conseils du Dr Couturier, pourront ingérer (à petite dose et sur un laps de temps réduit) les huiles essentielles, « en mélangeant une goutte à une bonne cuillérée de miel » afin de renforcer les effets préventifs de l’huile essentielle face aux maux hivernaux.

Enfin, il est tout à fait possible de varier les plaisirs et d'utiliser en synergie différentes huiles essentielles afin de bénéficier d’une plus large gamme de bienfaits.

Les précautions à prendre

Le docteur Couturier nous le rappelle, tout est question de « précautions et de dosage » avec les huiles essentielles. 
  • Première règle : ne jamais les appliquer pures sur la peau (surtout lorsque l'on a une peau sèche) et encore moins sans avoir au préalable testé la réaction de la peau. 
  • Ensuite, il faut y aller avec parcimonie, commencer avec une seule goutte et augmenter la dose au fil des jours. 
  • Attention cependant à ne pas les utiliser plus d’une semaine : les cures d’huiles essentielles ne doivent pas s’étirer dans le temps. 
mieux vaut toujours demander en amont l’avis de son pharmacien ou de son médecin
Philippe Couturier nous précise également qu’il faut « être attentif à son corps », afin de constater d’éventuelles réactions aux huiles essentielles. Si pour lui aucune étude ne permet d'appuyer l'interdiction des huiles essentielles aux femmes enceintes et aux enfants, elles restent déconseillées à ce public dans les notices ou « doivent être utilisées en étant accompagnée d'un aromathérapeute. » En cas de grossesse, mieux vaut toujours demander en amont l’avis de son pharmacien ou de son médecin.
  il ne faut pas attendre des huiles essentielles qu’elles soient un remède magique
Enfin, il ne faut pas attendre des huiles essentielles qu’elles soient un remède magique et miraculeux contre le moindre virus hivernal. Ces dernières ont pour fonction de défendre et de préparer le corps contre d’éventuelles attaques, à condition de bien se protéger du froid et et d'éviter au maximum d'être en contact avec des microbes.   
Les huiles essentielles se révèlent pleines d’atouts et peuvent donc nous aider à passer l’hiver en toute sérénité. Pour les retrouver, rendez-vous en pharmacie, parapharmacie ou herboristerie. N’hésitez pas à demander des conseils quant à leur usage et l’étendue de leurs bienfaits, ni à solliciter l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de doute.

Pour en savoir plus : http://aromatherapeute-paris.fr
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
   ATLAS GENERAL WWIII: voir la page dédiée à notre santé

Le gouvernement Maltais accusé de « racisme inversé » contre l’équipage de Defend Europe toujours sous embargo

[WATCH] Maltese government guilty of ‘inverse racism’ against Defend Europe crew - Patrijotti https://t.co/yELSoL9zvb pic.twitter.com/CRO...