€CALYPSE NEWS

mercredi 4 novembre 2015

Santé: aucun régime excluant un type d'aliments n'est efficace

A041115

07:30 -
"Aucun régime excluant un type d'aliments n'est efficace. Exclure les graisses, pourtant cible de nombreux régimes, ne sert donc à rien, bien au contraire: les bons gras, appelés "acides gras essentiels" sont indispensables parce que le corps ne les produit pas »" rapporte Le Figaro citant la médecin et nutritionniste Corinne Chicheportiche-Ayache.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Pour perdre du poids, inutile d'éliminer le gras

Par Ophélie Ostermann pour Le Figaro, le 4 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 4 Novembre 2015


__________***___________

Vous souhaitez perdre du poids ? Inutile d'éliminer le gras de votre alimentation. Une récente analyse de plusieurs études assure en effet que les régimes pauvres en graisse ne font pas plus maigrir que les autres.
  les résultats d'un régime pauvre en graisses sont en effet très limités
Si, pour perdre quelques kilos, vous avez rangé crème, beurre et huile au fond du placard, sachez que cette méthode n'a rien du remède miracle. Selon une étude américaine publiée jeudi 29 octobre dans la revue scientifique britannique The Lancet Diabetes & Endocrinology, les résultats d'un régime pauvre en graisses sont en effet très limités
Des chercheurs américains ont passé au crible les résultats de 53 études sur différentes méthodes d'amincissement, dans plusieurs pays et portant sur un peu moins de 70.000 personnes. Ils ont ensuite observé leur efficacité sur le long terme (plus d'un an).
Les régimes pauvres en glucides plus efficaces ?
 le régime pauvre en glucides permettrait même une perte de poids supérieure
Conclusions ? « La science ne soutient pas les régimes à faible teneur en matières grasses comme stratégie de perte de poids optimale à long terme », affirme le médecin Deirdre Tobias, auteur principal de l'analyse et praticien au Brigham and Women's Hospital de Boston. Après une année de restriction, le régime pauvre en glucides (sucres et glucides complexes présents dans les féculents : pain, pâtes, riz, céréales et certains légumes frais et secs) permettrait même une perte de poids supérieure : de l'ordre d'un kilo, contre 360 petits grammes pour la méthode zéro graisse.
 aucun régime excluant un type d'aliments n'est efficace 
Si le caractère sérieux de l'analyse ne fait aucun doute, pour la médecin et nutritionniste Corinne Chicheportiche-Ayache (1), il est tout de même important d'en nuancer le bilan :
« Certes, une différence de poids a été observée, mais elle est très faible et nous n'avons pas assez de visibilité sur la durée des bénéfices, explique la professionnelle. L'analyse ne fait que confirmer ce que l'on sait déjà : aucun régime excluant un type d'aliments n'est efficace » ajoute-t-elle.
 Exclure les graisses ne sert donc à rien, bien au contraire : 
Exclure les graisses, pourtant cible de nombreux régimes, ne sert donc à rien, bien au contraire :
« Certains lipides ont un rôle primordial à jouer dans l'organisme : les bons gras, appelés "acides gras essentiels" sont indispensables parce que le corps ne les produit pas » rappelle le médecin.
  • Ils fournissent de l'énergie,
  • assurent la satiété
  • et participent notamment à la fabrication des hormones.
  • En revanche, ils sont à diminuer dans des cas spécifiques, de cholestérol, de diabète ou d'autres complications cardiovasculaires.
 se prive d'une catégorie d'aliments n'entrainera que des frustrations
En réalité, se priver momentanément d'une catégorie d'aliments n'entrainera que des frustrations et favorisera la compulsivité. La nutritionniste l'explique :
« Dans un régime dépourvu de féculents par exemple, on se prive du tryptophane, un acide aminé qui, une fois assimilé par l'organisme, se transforme en sérotonine, l'hormone qui apaise et détend. Sans elle, on sera plus susceptible de craquer. »
  l'effet yoyo suit presque toujours la période amincissante
Dans un article précédent, Caroline Gayet, diététicienne nutritionniste, dénonçait quant à elle l'effet yoyo qui suit presque toujours la période amincissante :
« Après le régime, la phase de stabilisation est toujours insuffisante et les gens se remettent trop vite à manger normalement. Par conséquent, ils reprennent du poids. Le corps stocke tout ce qu'il peut sous forme de graisse, au détriment du muscle ; il "fait des réserves". C'est ce que l'on appelle l'effet yoyo. Le régime est ressenti comme un danger par le corps. Au final, il y a donc une perte de muscle et une augmentation de la graisse. »

Alors pour maigrir, une seule solution saine et efficace : adopter un mode alimentaire différent et équilibré. La nutritionniste Corinne Chicheportiche-Ayache l'affirme :
« La gestion du poids ne dépend pas seulement de la valeur diététique des aliments, mais aussi du comportement, du volume des assiettes et d'un bon niveau d'activité physique. »
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    ATLAS GENERAL WWIII: voir la page dédiée à notre santé

Puigdemont a appelé le parlement catalan à débattre de la «tentative de supprimer l'autonomie de gestion et la démocratie»

«  S'exprimant ce samedi soir sur la décision du gouvernement espagnol de suspendre l'autonomie de la Catalogne qui souhaite fai...