€CALYPSE NEWS

samedi 14 novembre 2015

Pologne: les attaques de Paris sont liées à la politique migratoire de l'UE et aux bombardements français inefficaces contre l'EI

F141115

15:35 -
"Les attaques de Paris se sont déroulées dans le contexte de la crise des migrants et des bombardements des positions de l’Etat islamique par l’aviation française" a déclaré samedi Konrad Szymanski, futur responsable aux Affaires européennes dans le gouvernement en cours de formation à Varsovie cité par Sputnik.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Pologne prétexte les attaques de Paris pour refuser les migrants

Sputnik, le 14 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 14 Novembre 2015


__________***_____________ 
Après les attentats de Paris, la Pologne ne croit pas qu'il soit politiquement possible de respecter les accords européens de relocalisation des immigrés, a déclaré samedi Konrad Szymanski, futur responsable aux Affaires européennes dans le gouvernement en cours de formation à Varsovie.
 nous ne voyons pas la possibilité politique de les respecter
Dans le cadre du programme de relocalisation des réfugiés, la Pologne devait accueillir 7.000 migrants durant les deux années à venir.
"Les décisions, que nous avons critiquées, du Conseil européen sur la relocalisation des réfugiés et immigrés vers tous les pays de l'UE ont toujours force de droit européen. (Mais) après les événements tragiques de Paris, nous ne voyons pas la possibilité politique de les respecter", a déclaré M. Szymanski sur le site internet de droite wPolityce.pl.
révision particulière de la politique européenne face à la crise migratoire
Les attaques dans la capitale française prouvent l’importance de la révision particulière de la politique européenne face à la crise migratoire, a noté M. Szymanski.
Les attaques se sont déroulées dans le contexte des bombardements  par l’aviation française
Les attaques se sont déroulées dans le contexte de cette crise et des bombardements des positions de l’Etat islamique par l’aviation française, a-t-il précisé.
Selon un récent bilan annoncé par le chef de la République, 127 personnes ont trouvé la mort dans les attaques perpétrées le 13 novembre dans la capitale française.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les nouvelles élections font partie d’une pléthore de mesures répressives antidémocratiques

Si les élections en Catalogne devaient avoir lieu comme prévu par Madrid, elles seraient organisées sous la menace des armes et d’une adm...