€CALYPSE NEWS

vendredi 27 novembre 2015

France: Syrie, échec sans surprise de la tournée diplomatique de Hollande en faveur d'une large coalition

C271115

09:35 -
"La France et la Russie ont décidé, jeudi, de « coordonner » leurs frappes aériennes en Syrie contre les djihadistes de l’Etat islamique, mais n’ont pu trouver d’accord ni sur la « coalition large » voulue par François Hollande ni sur le sort du président syrien, Bachar Al-Assad" rapporte l'AFP.

En déclarant dès sa sortie du Kremlin "Bachar Al-Assad n’a pas sa place dans l’avenir de la Syrie"; Hollande reconnaissait de facto l'échec de sa tournée diplomatique en faveur d'une intégration de la Russie dans la coalition dite internationale et, en quelque sorte, crachait de façon très peu courtoise son mépris pour Poutine.  

Quand à une entente sur la coordination des forces engagées en Syrie, cela signifie que Paris devra obtenir l'accord de Moscou, voir de Damas, pour envoyer sous condition ses avions dans le ciel Syrien étant donné que c'est l'armée russe qui contrôle tout l'espace aérien syrien.

La question n'est évidemment pas d'intégrer la Russie à une coalition occidentale adepte du double standard mais l'inverse et aux conditions imposées par Moscou.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Fabius envisage d’associer l’armée d’Assad à la lutte contre l’EI en Syrie 

Le Monde avec AFP, le 27 Novembre 2015 

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 27 Novembre 2015 
_________***___________

Deux semaines après les attentats de Paris et de Saint-Denis, alors que la France rend hommage aux victimes des attaques du 13 novembre, au lendemain du voyage de François Hollande à Moscou et au terme d’une intense semaine diplomatique du chef de l’Etat, Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères a détaillé, vendredi 27 novembre, la stratégie de la France pour lutter contre Etat islamique.
 Poutine a répondu (à Hollande) qu’il revenait aux Syriens de choisir
Alors que François Hollande martelait jeudi que « Bachar Al-Assad n’a pas sa place dans l’avenir de la Syrie », ce à quoi Vladimir Poutine a répondu qu’il revenait aux Syriens de choisir, Laurent Fabius a envisagé, que les forces du régime syrien puissent participer à la lutte contre l’organisation djihadiste Etat islamique (EI).
  neutraliser Daech et construire une solution politique en Syrie
« Il faut à la fois neutraliser Daech et construire une solution politique en Syrie », a-t-il avancé sur RTL.
Pour lutter contre l’EI, 
« le premier objectif militaire est de faire tomber Rakka. Pour cela il y a deux séries de mesures : les bombardements (…) et des forces au sol, qui ne peuvent pas être les nôtres, mais qui doivent être des forces de l’Armée syrienne libre [opposition], des forces arabes sunnites, des Kurdes et pourquoi pas des forces du régime », a déclaré M. Fabius.
A l’issue de cette semaine de consultations le chef de la diplomatie française juge qu’une coalition internationale anti-Daech est encore envisageable. Il avance que le plan de route établit par les principales puissances internationales et régionales à Vienne est toujours d’actualité. 
« Il faut rassembler l’opposition, il faut qu’il y ait un gouvernement d’union, une nouvelle constitution et ensuite une élection dans dix-huit mois », explique Laurent Fabius.
  Bachar Al-Assad ne peut pas être l’avenir de son peuple
L’avenir de Bachar Al-Assad demeure le principal point de friction avec ses alliés russes. « Bachar Al-Assad ne peut pas être l’avenir de son peuple », maintient le ministre des affaires étrangères.
 La France et la Russie n’ont pu trouver d’accord
La France et la Russie ont décidé, jeudi, de « coordonner » leurs frappes aériennes en Syrie contre les djihadistes de l’Etat islamique, mais n’ont pu trouver d’accord ni sur la « coalition large » voulue par François Hollande ni sur le sort du président syrien, Bachar Al-Assad. 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

C'est le moment de proclamer la République catalane et de demander une médiation internationale

«L'Espagne emprisonne des dirigeants de la société civile catalane pour avoir organisé des manifestations pacifiques», a dénoncé le pré...