“Tourists go home, refugees welcome”, la Catalogne est prête à passer un pacte avec le diable.

« Il y a à peine plus de vingt quatre heures, les Catalans manifestaient, et on peut les comprendre, contre l’invasion touristique : “...