vendredi 23 octobre 2015

USA: Obama nomme à la tête de la coalition US anti-EI l'un des principaux responsables de son échec

F231015

20:15 -
"La politique américaine de lutte contre Daesh avait fait l'objet de critiques pour son manque de résultats. C'est donc l'un des principaux responsable de cet échec qui vient d'être nommé à la tête de la coalition US anti-EI par Obama" rapporte Sputnik citant un communiqué de presse de la Maison Blanche.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Barack Obama nomme un nouvel émissaire pour combattre Daesh

RT France, le 23 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 23 Octobre 2015


_____________***____________

Cible de critiques concernant le manque de résultats de la coalition antiterroriste qu'elle dirige, la Maison Blanche a désigné un nouvel émissaire pour coordonner la lutte contre l'Etat islamique.
 le nouvel émissaire avait «longtemps été l’un de [ses] meilleurs conseillers sur l’Irak»
C’est Brett McGurk, expert sur l’Irak, qui a été nommé à cette fonction. Le président Barack Obama a justifié son choix en indiquant, dans un communiqué de presse, que le nouvel émissaire avait «longtemps été l’un de [ses] meilleurs conseillers sur l’Irak».
 McGurk était jusqu’alors le remplaçant de l’émissaire pour la lutte contre l’Etat islamique
McGurk était jusqu’alors le remplaçant de l’émissaire pour la lutte contre l’Etat islamique. Il s’occupait par ailleurs des dossiers de l’Irak et de l’Iran au département d’Etat américain depuis avril 2013. Son nouveau poste consistera à gérer la stratégie de la coalition de 62 pays menée par Washington pour lutter contre l'organisation terroriste.
critiques pour son manque de résultats
La politique américaine de lutte contre Daesh avait fait l'objet de critiques pour son manque de résultats.
Robert Ford, ambassadeur américain en Syrie jusqu'en 2014, avait notamment démissionné suite à la décision de Washington de financer les «rebelles modérés» syriens à hauteur de 500 millions de dollars. «Je ne pouvais plus défendre la politique de l’administration en Syrie», avait-il alors expliqué.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Entre le Maroc et l'Espagne, une route de plus en plus empruntée par les migrants

« Les services de sauvetage espagnols ont annoncé aujourd'hui avoir secouru près de 600 personnes à bord de 15 embarcations et d...