mercredi 28 octobre 2015

Syrie: opposition (rebelles modérés), quand la CIA parle de quelque chose qui n'existe pas

H281015

00:05 -
"Les Russes ont découvert qu'il était beaucoup plus difficile de progresser contre l'opposition [qu'ils continuent de chercher sur le terrain, ndlr] qu'ils ne l'avaient anticipé" a déclaré le chef de l'agence américaine du renseignement John Brennan cité par l'AFP.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Selon la CIA, Moscou veut le départ d'Assad

Le Figaro avec AFP, le 27 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 28 Octobre 2015


__________***___________

Le chef de l'agence américaine du renseignement John Brennan s'est dit convaincu que les Russes chercheraient à terme à obtenir le départ du président Bachar el-Assad pour trouver une issue au conflit faisant rage en Syrie.
  je crois que les Russes ne voient pas Assad dans l'avenir de la Syrie
"Malgré ce qu'ils disent, je crois que les Russes ne voient pas Assad dans l'avenir de la Syrie", a estimé John Brennan dans une conférence sur le renseignement à Washington. "Je pense que les Russes comprennent qu'il n'y a pas de solution militaire en Syrie et qu'il y a besoin d'un genre de processus politique".
"La question est à quel moment et comment ils vont être capables de l'amener (Assad) à sortir de la scène", a-t-il dit. 
"Paradoxalement, ils pensaient qu'ils devaient d'abord renforcer Assad, avant qu'il ne puisse être retiré." Moscou voulait "acquérir plus de levier et d'influence" en Syrie, avant d'aller vers un "processus politique protégeant ses intérêts" dans le pays, a estimé le chef de la CIA.

Les Russes disposent notamment en Syrie d'une importante base navale à Tartous. Sur le plan militaire, le but de Moscou était d'abord de soulager la pression des groupes rebelles sur le régime dans les régions d'Idleb (nord-ouest) et Hama (centre), a également indiqué M. Brennan.
 beaucoup plus difficile de progresser contre l'opposition qu'ils ne l'avaient anticipé
"Mais ils ont découvert qu'il était beaucoup plus difficile de progresser contre l'opposition qu'ils ne l'avaient anticipé", a-t-il dit.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« Peu importe ce qu'est Jérusalem-Est»

«Maintenant, ils [Israéliens et Palestiniens, ndlr] peuvent se réunir pour décider ce que seront les frontières, c'est à eux de décider...