samedi 24 octobre 2015

Santé: une heure de sommeil en plus ce week-end, pas de quoi provoquer un coup de blues

A241015

10:10 -
"L'impact du changement d'horaire - une heure de sommeil en plus la nuit de samedi à dimanche - est beaucoup moins important que les changements de saison, qui peuvent provoquer des coups de blues, voire de vraies dépressions" rapporte Le Figaro citant le Dr Eric Charles.

~~~~~~~~~~~~~~
Les seniors et les bébés sont les plus gênés par le changement d'heure

Par Pauline Fréour pour Le Figaro, le 24 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Octobre 2015


__________***_____________

INTERVIEW - Le changement d'heure, c'est dans la nuit de samedi à dimanche. A chaque fois, la même question : perturbe-t-il l'organisme ? On fait le point avec le Dr Éric Charles, psychiatre, auteur d' À chacun son rythme, Vivre en harmonie avec son horloge biologique (éditions L'Optimiste).

LE FIGARO.- Le changement d'heure peut-il perturber durablement certaines personnes?
Un adulte normal se remettra d'un décalage d'une heure en une journée
Dr Éric CHARLES.- Il est important de préciser que cela a des effets assez minimes, de l'ordre de ce que connaissent les voyageurs qui traversent les fuseaux horaires. Un adulte normal se remettra d'un décalage d'une heure en une journée. L'impact est même beaucoup moins important que les changements de saison, qui peuvent provoquer des coups de blues, voire de vraies dépressions.


LE FIGARO.- Certaines personnes y sont-elles plus sensibles?
 Les gens qui souffrent de dépression saisonnière sont plus sensibles
Dr Éric CHARLES.- Oui, aux âges extrêmes de la vie qui ont des rythmes biologiques très ritualisés. Dans les maisons de retraite, on observe que les résidents peuvent être gênés pendant quelques jours, auront du mal à trouver le sommeil... Pareil pour les petits enfants. Les gens qui souffrent de dépression saisonnière sont aussi plus sensibles à cette modification de leur rythme.

LE FIGARO.- Comment faire pour réduire la gêne?
Le bon réflexe: tout de suite se caler sur les nouveaux horaires
Dr Éric CHARLES.- C'est plus désagréable lorsqu'on raccourcit la nuit d'une heure, comme au début du printemps, que lorsqu'on l'allonge (comme au début de l'automne). Le bon réflexe à avoir, c'est de tout de suite se caler sur les nouveaux horaires. Quitte à profiter du fait que le changement tombe pendant le weekend pour être un peu plus flexible sur son horaire de lever. Mais dès le dimanche soir, il faut se coucher à la même heure que d'habitude.

LE FIGARO.- Y a-t-il tout de même un bénéfice à cette mesure?
cela peut profiter aux gens qui se lèvent tôt...
Dr Éric CHARLES.- Grâce au changement d'automne, le jour se lève plus tôt dans la journée, et cela peut profiter aux gens qui se lèvent tôt. Lorsqu'on part travailler dans le noir, qu'on passe la journée dans une salle éclairée aux néons et qu'on rentre chez soi à la nuit tombée, le risque de faire une dépression saisonnière liée au manque de contact avec la lumière du jour augmente.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 ATLAS GENERAL WWIII: voir la page dédiée à notre santé

L’Iran reconnaît implicitement Israël et réduit quasiment à rien le principal argument anti-iranien d’Israël

« Les pays musulmans ont décidé d’affirmer collectivement… leur reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale de l’État de la Palestine...