dimanche 4 octobre 2015

Russie: Syrie, Moscou a piégé les Occidentaux qui ne peuvent plus forcer le Kremlin à modifier sa politique

H041015

12:50 -
"En mettant en place l'opération militaire en Syrie, la Russie a piégé les pays occidentaux qui ne disposent plus de jetons de négociation pour forcer le Kremlin à modifier sa politique. La Russie continue à jouer au poker en politique. Et ni Merkel, ni Hollande n'ont d'atout dans leurs mains ", écrit Bernd Riergert dans Deutsche Welle en conclusion rapporte Sputniknews.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Poutine a tous les atouts en mains dans le poker politique - médias allemands 

Sputniknews, le 4 Octobre 2015

Traduction, titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 4 Octobre 2015


________***_________

Le  sommet "Format Normandie" de Paris a prouvé la simple vérité - tout est relié en politique internationale qui est similaire au poker. Et maintenant, dans ce jeu, ni la chancelière allemande Angela Merkel, ni le président français François Hollande, n'ont d'As, écrit Deutsche Welle.
  en Syrie, la Russie a piégé les pays occidentaux
En mettant en place l'opération militaire en Syrie, la Russie a piégé les pays occidentaux qui ne disposent plus de jetons de négociation pour forcer le Kremlin à modifier sa politique.
les sanctions imposées à la Russie sont parfaitement inefficaces
Par exemple, les sanctions imposées à la Russie par l'Occident se sont révélées parfaitement inefficaces. Cela signifie que Poutine, qui apparaît comme un tacticien habile, a une grande influence dans l'arène politique mondiale à l'heure actuelle, selon Rigert.
le Kremlin pourrait à son tour renforcer sa position
L'auteur a continué en déclarant que l'accord de compromis entre l'Occident et la Russie serait mutuellement bénéfique: le rôle de Moscou et son autorité politique augmenterait et le Kremlin pourrait à son tour et dans une certaine mesure renforcer sa position.
La crise syrienne pourrait conduire à l'effondrement d'une Europe unie 
La crise syrienne pourrait éventuellement conduire à l'effondrement d'une Europe unie qui a plongé dans une crise politique après que des milliers de migrants en provenance de pays du Moyen-Orient aient fui vers l'UE. Et la pression exercée sur l'Occident par la Russie avec son intervention en Syrie donne quelques points supplémentaires au Kremlin, conclu Rigert.
ni Merkel ni Hollande n'ont d'atout dans leurs mains 
"La Russie continue à jouer au poker en politique. Et ni [la chancelière allemande Angela] Merkel, ni [le président français François] Hollande n'ont d'atout dans leurs mains ", écrit Bernd Riergert en conclusion.
~~~~~~~~~~~~~~~~~

Conférence de presse #DefendEurope, samedi à @latraboule. #Lyon #Cstar

Conférence de presse #DefendEurope , samedi à @latraboule . #Lyon #Cstar pic.twitter.com/MP5Fw8GmH8 — Clément Galant (@clementgalant) 1...