€CALYPSE NEWS

lundi 26 octobre 2015

Macédoine: crise des migrants, Skopje rejette le plan Juncker/Merkel

E261015

10:35 -
"Nous sommes coopératifs, mais en tant que pays de transit, pas en tant que pays où les migrants séjourneraient à long terme, c'est pourquoi la capacité d'accueil de la Macédoine est limitée à 2.000 réfugiés au maximum" , a déclaré Gjorgje Ivanov à Bruxelles à la presse macédonienne, qui rapporte aujourd'hui ses propos cités par l'AFP.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Macédoine: accueil limité à 2000 migrants

Le Figaro avec AFP, le 26 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 26 Octobre 2015


___________***_________

La Macédoine peut accueillir un maximum de 2000 migrants, a déclaré son président Gjorgje Ivanov, réagissant à l'annonce, par l'Union européenne de la création de 100.000 places d'accueil pour les réfugiés en Grèce et dans les Balkans afin de juguler la crise migratoire.
 La capacité d'accueil de la Macédoine est de 2.000 réfugiés au maximum
«La capacité d'accueil de la Macédoine est de 2.000 réfugiés au maximum et avec l'aide du HCR et de la Croix rouge», a déclaré Gjorgje Ivanov à Bruxelles à la presse macédonienne, qui rapporte aujourd'hui ses propos.
 50 000 (30 000 + 20 000) places d'accueils en Grèce
Les chefs d'État ou de gouvernement de dix États membres (Allemagne, Autriche, Bulgarie, Croatie, Grèce, Hongrie, Luxembourg, Pays-Bas, Roumanie et Slovénie) mais aussi de trois pays n'appartenant pas à l'Union: Albanie, Macédoine et Serbie s'étaient réunis hier à Bruxelles pour examiner les moyens de juguler la crise migratoire sans précédent qui secoue l'Europe. Sur les 100.000 places d'accueil, la Grèce a accepté de créer, avec l'aide du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), 30.000 places d'accueil d'ici à la fin de l'année. Dans un deuxième temps, 20.000 places seront créées dans des familles d'accueil et des logements en location subventionnés par le HCR.
Les 50.000 places restantes seront installées le long de la route des Balkans 
Les 50.000 places restantes seront installées le long de la route des Balkans en coordination avec l'ONU. La Macédoine «ne peut être qu'un pays de transit, elle n'a pas la capacité d'accueillir un grand nombre de réfugiés sur son territoire en cas de fermeture des corridors» empruntés par les migrants pour rejoindre l'Europe occidentale, a précisé Ivanov.
 Nous sommes coopératifs, mais en tant que pays de transit
«Nous sommes coopératifs, mais en tant que pays de transit, pas en tant que pays où les migrants séjourneraient à long terme. Nous espérons que les frontières ne seront pas fermées», a ajouté le président macédonien.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Procédure de suspension de l'autonomie de la Catalogne prévue par l'article 155 de la constitution le 21 octobre

« Le gouvernement espagnol a annoncé, dans un communiqué publié à la suite de la réponse de Carles Puigdemont, qu'il entamerait la ...