vendredi 23 octobre 2015

Italie: trafic d'enfants migrants égyptiens par des réseaux criminels basés à Rome

C231015

16:50 -
"Un réseau de trafic d'êtres humains dont les membres cherchent des enfants en Egypte, les font transporter en Italie et les vendent par la suite à des groupes criminels locaux. D'après le journal, le "quartier général" des trafiquants se situe à Rome" rapporte Sputnik citant le quotidien italien La Stampa.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Italie: le trafic d’enfants égyptiens bat son plein

Sptunik, le 23 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 23 Octobre 2015


__________***__________ 
Une fois arrivés en Italie, les enfants réfugiés en provenance d’Egypte sont victimes de violences et du trafic d’êtres humains, a déclaré le ministre égyptien de l’Immigration Nabila Makram suite à un nouvel incident impliquant des migrants, survenu au début de cette semaine.
 une embarcation de migrants (avec) moins 560 enfants âgés de moins de 11 ans
Mardi dernier, des garde-côtes italiens ont intercepté une embarcation de migrants à bord de laquelle se trouvaient au moins 560 enfants âgés de moins de 11 ans, écrit le quotidien italien La Stampa.
A présent, les enfants sont en sécurité: l'Italie a mis à leur disposition un logement approprié ainsi que de la nourriture en quantité suffisante, poursuit le journal.
  les enfants réfugiés constituait un véritable "drame national"
L'incident n'est toutefois pas unique en son genre. Ainsi, M. Makram a fait remarquer que le problème concernant les enfants réfugiés constituait un véritable "drame national", étant donné que ceux-ci devenaient souvent les "esclaves de dealers et étaient victimes de violences sexuelles".  
Un bon nombre d'organisations non-gouvernementales avaient déjà évoqué ce problème de taille à plusieurs reprises, tout en soulignant qu'à peine arrivés en Italie, les enfants réfugiés originaires d'Egypte étaient soumis à un travail dur et pénible, au trafic de drogues, à la violence sexuelle et à la prostitution.
le "quartier général" des trafiquants se situe à Rome
Il est question de tout un réseau de trafic d'êtres humains dont les membres cherchent des enfants en Egypte, les font transporter en Italie et les vendent par la suite à des groupes criminels locaux. D'après le journal, le "quartier général" des trafiquants se situe à Rome.

Le président de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Caire, Aswat Masriya, estime que le nombre d"enfants réfugiés, déjà considérable, ne cessent de croître: sur 4.000 migrants clandestins se rendant en Italie, au moins la moitié est constituée de mineurs.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le seul événement compréhensible est l’allongement des files des patients qui vont consulter leurs psychiatres

« Tout le monde est angoissé ou dans l’incompréhension des choses et les événements eux-mêmes suivent leurs cours sans aucun frein, dan...