mardi 20 octobre 2015

Allemagne: réfugiés, un nouveau "Mur de Berlin" ou/et des "camps"?

G201015

18:15 -
" (Ayant trouvé porte close en Turquie) et refusant un nouveau "Mur de Berlin", la chancelière opterait pour des centre de rétention le long de la frontière allemande que le parti social-démocrate, membre de la coalition gouvernemental, dénonce comme étant des "camps" pour réfugiés" rapporte Sputnik citant des médias allemands.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Vers un nouveau "mur de Berlin anti-migrants"?

Sputnik, le 20 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 20 Octobre 2015


__________***___________

Les membres du parti politique d'Angela Merkel ont proposé un plan sur la protection des frontières allemandes, qui porte un coup à la politique d'ouverture aux réfugiés prônée par la chancelière.
 Un plan "secret" visant à protéger l'Allemagne de l'afflux des réfugiés
Un plan "secret" visant à protéger l'Allemagne de l'afflux des réfugiés, promulgué par un groupe de députés de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), prévoit l'édification, le long de la frontière orientale de l'Allemagne, de barbelés qui "ne diffèrent pas de ceux qui avaient été démantelés après la chute du mur de Berlin", estime le journal britannique Independent.
  188 des 310 députés de son parti se sont prononcés pour
Bien qu'Angela Merkel rejette toutes les demandes d'édifier de nouvelles fortifications frontalières, 188 des 310 députés de son parti se sont prononcés pour la réalisation d'un nouveau plan.
le plan serait soumis au vote dans deux semaines
"Nous devons juguler le flux des réfugiés", s'est exclamé Christian von Stetten, promoteur de l'initiative, en ajoutant que le plan serait soumis au vote dans deux semaines.
la politique d'ouverture des frontières aux réfugiés ne peut pas continuer
"Je souhaite que la chancelière se rend compte que la politique d'ouverture des frontières aux réfugiés ne peut pas continuer", a déclaré le député Stephan Mayer.
"la chancelière marche sur de la glace"
Selon le quotidien Die Welt, cité par l'AFP, "la chancelière marche sur de la glace" en maintenant envers et contre tout sa politique de la main tendue, car "un fossé" s'accroit entre elle et les députes de son parti CDU, qui réclament de plus en plus ouvertement une fermeture des frontières du pays.
impossible d'isoler un pays comme l'Allemagne
Néanmoins, Mme Merkel, dans une entrevue accordée à Frankfurter Allgemeine Zeitung, a indiqué qu'il était impossible d'isoler un pays comme l'Allemagne, car "l'isolement, cela n'a déjà pas très bien fonctionné du temps de la RDA".
créer des centres de rétention le long de la frontière
Pour tenter d'apaiser le mécontentement, la chancelière s'est ralliée même à une proposition de la CSU et de la CDU de créer des centres de rétention le long de la frontière, appelés à trier les migrants dès leur arrivée en expulsant rapidement ceux ne remplissant clairement pas les conditions du droit d'asile.
  le parti social-démocrate dénonce des "camps" pour réfugiés
Mais ce projet est rejeté par le parti social-démocrate, membre de sa coalition gouvernementale, qui dénonce des "camps" pour réfugiés.

Entre temps, plusieurs milliers de partisans et adversaires de l'aide aux réfugiés manifestent dans le pays pour dénoncer l'afflux de migrants en Allemagne. Selon les estimations officielles, le pays s'attend à accueillir 1,5 million de demandeurs d'asile, un record pour le pays.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’Iran reconnaît implicitement Israël et réduit quasiment à rien le principal argument anti-iranien d’Israël

« Les pays musulmans ont décidé d’affirmer collectivement… leur reconnaissance de Jérusalem-Est comme capitale de l’État de la Palestine...