jeudi 8 octobre 2015

Allemagne: non-réfugiés, "ceux qui n'ont pas besoin de protection doivent quitter l'Europe"

H081015

11:40 -
"Les retours sont toujours durs, c'est comme ça", mais "ceux qui n'ont pas besoin de protection doivent quitter l'Europe", a insisté celui dont le pays s'est distingué pour son ouverture affichée aux demandeurs d'asile syriens écrit l'AFP citant le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière.

~~~~~~~~~~~~
Accélération des renvois des non-réfugiés

Le Figaro avec AFP, le 8 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 8 Octobre 2015


__________***__________

A la veille des premiers transferts de réfugiés au sein de l'UE, les gouvernements européens préparent aujourd'hui à Luxembourg des mesures pour renvoyer plus systématiquement chez eux les migrants économiques.
  En 2014, seulement 39% des migrants illégaux ont réellement quitté le territoire européen
Les ministres européens vont tenter d'avancer sur leur "politique des retours" des non-réfugiés, jugée inefficace. En 2014, seulement 39% des migrants illégaux faisant l'objet d'une obligation de quitter l'UE ont réellement quitté le territoire européen, selon des statistiques européennes.
"Nous pouvons accepter et soutenir les gens qui ont besoin d'une protection (les réfugiés, ndlr) seulement si ceux qui n'en ont pas besoin ne viennent pas ou sont renvoyés rapidement", a estimé le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière.
  "ceux qui n'ont pas besoin de protection doivent quitter l'Europe"
"Les retours sont toujours durs, c'est comme ça", mais "ceux qui n'ont pas besoin de protection doivent quitter l'Europe", a insisté celui dont le pays s'est distingué pour son ouverture affichée aux demandeurs d'asile syriens.

Ce dossier sera l'un des sujets majeurs du sommet prévu les 11 et 12 novembre à La Vallette (Malte), qui va réunir l'UE et des pays africains, selon plusieurs diplomates.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jérusalem : un soi-disant plan de paix saoudien a fait naître la certitude d'un axe entre Israël, les États-Unis et l'Arabie saoudite.

« Alors que la communauté internationale désapprouve de façon presque unanime l'annonce de Donald Trump, certains articles suggèrent qu...