€CALYPSE NEWS

jeudi 24 septembre 2015

Turquie: Erdogan " a reconnu aujourd'hui qu'une solution en Syrie pourrait passer par Bachar al-Assad"

O240915

20:05 -
"Tandis que les États-Unis, l'Allemagne ou la France semblent revoir leur position au sujet du président syrien, c'est au tour d'Erdogan qui (à peine rentré de Moscou pour inaugurer la plus grande mosquée d'Europe, ndlr) semble changer son fusil d'épaule et a reconnu aujourd'hui qu'une solution en Syrie pourrait passer par Bachar as-Assad." rapporte RT France.

~~~~~~~~~~~~
Bachar el-Assad pourrait faire partie d'une période de transition, admet le président turc Erdogan

RT France, le 24 Septembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 24 Septembre 2015


_______***_______

Farouche opposant au président syrien ces dernières années, le président turc Recep Tayyip Erdogan semble changer d'avis en expliquant que le processus de transition en Syrie pourrait se faire avec l'aide de Bachar el-Assad.
 Erdogan semble changer son fusil d'épaule
C'est une preuve du changement de ton global à l'égard de Bachar el-Assad. Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a toujours été un farouche opposant au président syrien, semble changer son fusil d'épaule et a reconnu aujourd'hui qu'une solution en Syrie pourrait passer par Bachar as-Assad.
  ce processus de transition peut se faire avec lui
«Il est possible que ce processus se fasse sans Assad, comme ce processus de transition peut se faire avec lui», a affirmé le président turc.
Toutefois, le maintien de Bachar el-Assad ne peut être que provisoire
Toutefois, pour lui, le maintien de Bachar el-Assad ne peut être que provisoire. Recep Tayyip Erdogan a ainsi affirmé que «personne ne voit un avenir avec Assad en Syrie. Il est impossible pour eux (les Syriens, ndlr) d'accepter» el-Assad qui «a conduit à la mort de jusqu'à 350 000 personnes».
  les États-Unis, l'Allemagne ou la France semblent revoir leur position au sujet du président syrien
Ces propos confirment toutefois un changement de position assez sérieux de la part de la Turquie envers Bachar el-Assad. Un infléchissement de la position turc qui intervient alors que plusieurs pays, dont les États-Unis, l'Allemagne ou la France semblent revoir leur position au sujet du président syrien.
Ankara avait jusque là rejeté toute solution politique qui inclurait le président syrien. Appui de la Syrie pendant de longues années, la Turquie a ouvertement appuyé les rebelles dans le conflit.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Après la finance, le bâtiment, l’énergie ou même le vote, la blockchain pourrait débarquer au tribunal

La blockchain « Après la finance, le bâtiment, l’énergie ou même le vote, la blockchain pourrait débarquer au tribunal. Plus préciséme...