€CALYPSE NEWS

mardi 29 septembre 2015

Santé: les lipides de l'avocat bons pour le système nerveux et contre les maladies cardio-vasculaires

J290915

20:15 -
"Alors, cet avocat : gras ou pas gras ? Ne tournons pas autour du pot : oui, sa teneur en lipides est élevée (15g pour 100g), mais constituée en majorité d’acides gras mono-insaturés, qui contribuent au bon fonctionnement du système nerveux et protègent contre les maladies cardio-vasculaires" rapporte Mavieencouleur.

~~~~~~~~~~~~~~
L'avocat : votre partenaire bien être

Mavieencouleur, le 29 Septembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 29 Septembre 2015


_________***__________

En voilà, un fruit qui nous veut du bien ! D’une jolie rondeur, doté d’un petit goût de noisette très agréable, riche en fibres et en bonnes graisses, bourré de vitamines : non seulement l’avocat nous régale, mais il sait aussi nous rendre belles à croquer ! Et quand, de surcroit, il se déguste cru et nous épargne de longs moments derrière les fourneaux, là on dit : c’est un sans-faute, monsieur le juge !
 une excellente source de gras dans leur alimentation pauvre en viande
Les Aztèques et les Mayas mangeaient déjà de « l’ahuacatl » (ancien nom de l’avocat) il y a 10 000 ans, une excellente source de gras dans leur alimentation pauvre en viande. Les missionnaires espagnols, conquis par sa chair crémeuse et délicate, l’introduisirent en Europe au 16e siècle.
  ils se servaient du noyau broyé comme encre rouge pour rédiger leurs documents officiels !
Pour l’anecdote, ils se servaient également du noyau broyé, qui s’oxydait à l’air, comme encre rouge pour rédiger leurs documents officiels ! Les Américains se mirent à produire l’avocat à grande échelle à partir du 20e siècle, le rendant ainsi plus accessible et du coup, de plus en plus populaire.
  la France serait le 1er consommateur d’avocats en Europe
Les variétés les plus fréquemment trouvées sur les étals français sont la Fuerte (peau fine et verte) et la Haas (peau noire et rugueuse). Importées du Mexique, d’Israël et d’Espagne en automne-hiver et d’Afrique du Sud et du Pérou pendant la belle saison, on peut en profiter toute l’année, quelle chance ! Ceci explique peut-être cela : la France serait le 1er consommateur d’avocats en Europe.
 bon fonctionnement du système nerveux et protègent contre les maladies cardio-vasculaires
Alors, cet avocat : gras ou pas gras ? Ne tournons pas autour du pot : oui, sa teneur en lipides est élevée (15g pour 100g), mais constituée en majorité d’acides gras mono-insaturés, qui contribuent au bon fonctionnement du système nerveux et protègent contre les maladies cardio-vasculaires. Mais le fruit dodu cache d’autres atouts :
- Pour les yeux : grâce à sa teneur en lutéine, un pigment présent dans la rétine, l’avocat nous aide à filtrer les rayons ultra-violets si nocifs pour nos mirettes.
- Pour la peau et les cheveux : le gras, ça nourrit de l’intérieur : adieu fourches et peau qui tire ! Les vitamines (A, C, E et K) et les acides aminés qui abondent favorisent la repousse de notre crinière et luttent contre les rides. Associé à la tomate, l’avocat permet également une meilleure absorption du lycopène contenu dans celle-ci et assure donc une protection tip top contre les coups de soleil.

- Pour la ligne : le plein de fibres (6.7g pour 100g) est assuré ! Grâce à elles et à leur effet rassasiant, l’avocat est, assez paradoxalement, un bon allié minceur !
- Pour la santé : Les antioxydants présents dans les vitamines précédemment citées aideraient à lutter contre certains cancers. Les phytostérols (lipides 4 fois plus nombreux chez l’avocat que dans les autres fruits) réduiraient le taux de « mauvais » cholestérol. Et cerise sur le guacamole, sa pauvreté en sodium en fait un ami des hypertendus.
il est souvent vendu « ferme » afin que vous contrôliez sa maturation chez vous, selon vos besoins
Comment le choisir et le conserver ? L’avocat prend ses aises dans l’arbre, mais ne murit qu’une fois récolté ! C’est pourquoi il est souvent vendu « ferme » sur nos étals, afin que vous contrôliez sa maturation chez vous, selon vos besoins.
 laissez-le dans le réfrigérateur et sortez-le un à deux jours avant son utilisation.
Entouré de papier journal ou posé à proximité de bananes ou de pommes (merci la vapeur éthylène), il sera à point en 24 à 48 heures. Si vous l’avez programmé pour plus tard, laissez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur et sortez-le un à deux jours avant son utilisation.
  Une fois ouvert, n’oubliez pas de l’arroser de jus de citron afin d’éviter l’oxydation
Pour savoir s’il est prêt à être consommé, il doit céder sous une légère pression du doigt. Une fois ouvert ou découpé, n’oubliez pas de l’arroser de jus de citron afin d’éviter l’oxydation.

- Savez-vous faire un vrai guacamole comme au Mexique ? La petite astuce consiste à préparer au mortier (ou mieux, avec un « molcajete » traditionnel en pierre) une sorte de pâte plus ou moins épicée avant d’y incorporer vos avocats écrasés. Cette pâte se compose de 2 petits oignons blancs hachés, d’un demi-piment jalapeno (ou autre) émincé et d’un demi-bouquet de coriandre. Écrasez jusqu’à consistance de pistou. Ajoutez ensuite la chair de 2 petits avocats Haas et continuez à écraser. Salez généreusement et arrosez de deux-trois gouttes de citron vert. À déguster en dip avec des chips de maïs, en wrap (c’est un très bon liant), en verrine avec du saumon, dans des fajitas, sur du poisson ou du poulet. Caramba, que c’est bon !

- À l’apéro : smoothies, mini-veloutés, tartinades, tout lui va ! N’hésitez pas à utiliser des armes anti-fadeur comme le piment, le wasabi ou le gingembre. En guise de finger-food, que diriez-vous de lamelles d’avocat plongées dans le jaune d’œuf battu et la chapelure puis frites à la dernière minute ? Nos incontournables : Verrines d’avocat au tartare de pétoncles, Bisque d’avocat, Cornets croustillants avocat et crabe.

- En entrée : des duos gagnants avec l’avocat, il y en a plein : les agrumes, les crustacés, le saumon fumé… Imaginez un émietté de tourteau et d’avocat sur un gaspacho bien frais, un tartare pamplemousse/avocat/daurade, un velouté frais d’avocats aux 2 citrons, un Millefeuille saumon fumé-avocat. En salade, avec du crabe ou des lardons, en carpaccio, ou encore dans des Clémentines farcies, on ne l’arrête plus !

- En plat
: peu adapté à la cuisson qui le rend amer, l’avocat se déguste plutôt tiède dans un Burrito poulet, poivron rouge ou dans une Papillote marine au thé.

- Bonus dessert
: en Amérique Latine, il se déguste simplement saupoudré de sucre ou dans des salades de fruits exotiques. Avec le chocolat, origines aztèques obligent, l’affinité est grande : le Chef Alain Passard nous le sert en soufflé avec des carrés noirs blottis à l’intérieur. En cheesecake avec une sauce chocolatée, c’est tout aussi gourmand !

Bref, aimez l’avocat, et il vous le rendra bien !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 ATLAS GENERAL WWIII: voir la page dédiée à notre santé

Il n’y a pas de place, pas d’espace pour une médiation, une initiative ou une action internationales

Donald Tusk « On ne va pas vous cacher que la situation est préoccupante » , a déclaré M. Tusk lors d’un sommet des dirigeants d...