vendredi 25 septembre 2015

Roumanie: "Des murs, des chiens de garde, des policiers et des fusils - tout cela rappelle les années 1930 en Europe"

E250915

11:40 -
"Bucarest décrit l'érection d'une clôture métallique (par Budapest, ndlr) entre les deux membres voisins de l'UE et "partenaires stratégiques" comme un "geste apolitique incompatible avec l'esprit de partenariat européen. Des murs, des chiens de garde, des policiers et des fusils - tout cela rappelle les années 1930 en Europe ", a déclaré le Premier ministre roumain Victor Ponta cité par Sputniknews.

~~~~~~~~~~~~
Prise de bec: la Roumanie et la Hongrie s'échangent des pics contre les clôtures de la frontière

Sputniknews, le 25 Septembre 2015

Traduction, titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 25 Septembre 2015

__________***__________

La prise de bec diplomatique entre la Roumanie et la Hongrie sur la décision de Budapest de construire une clôture sur leur frontière commune pour arrêter les migrants a pris un nouveau tournant jeudi lorsque les fonctionnaires roumains ont condamné la décision comme étant "autiste" et "inadmissible".
 La décision intervient alors que Budapest a fermé sa frontière serbe
La décision intervient alors que Budapest a fermé sa frontière serbe en réponse à la crise des réfugiés qui déferle sur l'Europe et a décidé de prolonger la clôture de sa frontière avec la Roumanie.

La décision a provoqué un tollé en Roumanie.
un "geste apolitique incompatible avec l'esprit de partenariat européen."

Dans un communiqué officiel publié plus tôt cette semaine, Bucarest décrit l'érection d'une clôture métallique entre les deux membres voisins de l'UE et "partenaires stratégiques" comme un "geste apolitique incompatible avec l'esprit de partenariat européen."
les politiciens hongrois ne sont pas meilleurs que ceux de Syrie et de Libye
Le Premier ministre Victor Ponta a dénoncé l'action de Budapest comme «honteuse», ajoutant que «les politiciens hongrois ne sont pas meilleurs que ceux de  Syrie et de Libye dont les citoyens se réfugient à l'étranger."
 tout cela rappelle les années 1930 en Europe
"Malheureusement, le comportement des fonctionnaires hongrois n'a rien en commun avec les idéaux européens. Des murs, des chiens de garde, des policiers et des fusils - tout cela rappelle les années 1930 en Europe ", a déclaré le Premier ministre.
~~~~~~~~~~~~~~~~

La décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat juif n’a pas mis le feu aux poudres

« … la décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat juif n’a pas mis le feu aux poudres […]. Il a fait c...