lundi 14 septembre 2015

France: "Merkel prend des décisions unilatérales et se plaint après qu'il n'y a pas de coopération"

I140915

14:25 -
"La droite française s'en prend à Angela Merkel et à sa volte-face car elle a fait une erreur en laissant entendre que l'UE pourrait accueillir tous les réfugiés de Syrie et d'ailleurs. Merkel prend des décisions unilatérales et se plaint après qu'il n'y a pas de coopération. C'est quand même un peu fort" a déclaré Henri Guaino cité par Le Figaro.

~~~~~~~~~~~~
Réfugiés: la droite française critique Angela Merkel

Par Mathilde Siraud pour Le Figaro, le 14 Septembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 14 Septembre 2015


_________***__________

La chancelière allemande, contrainte dimanche de suspendre provisoirement les accords de Schengen face à l'afflux de réfugiés dans son pays, est prise pour cible par Les Républicains.
  la droite française s'en prend à Angela Merkel et à sa volte-face
Ils sont d'ordinaire plutôt prompts à vanter sa politique, sa fermeté, notamment en matière économique. Mais ce lundi matin, alors que Berlin a réintroduit la veille le contrôle à ses frontières avec l'Autriche et suspendu le trafic ferroviaire, la droite française s'en prend à Angela Merkel et à sa volte-face.
 elle a fait une erreur en laissant entendre que l'UE pourrait accueillir tous les réfugiés
Sur France Inter, l'ancien ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a d'emblée regretté la «double-erreur» de la chancelière allemande. «Vous connaissez mon respect pour Angela Merkel mais je pense que sur cette question des réfugiés Angela Merkel a fait une double-erreur. Elle a fait une erreur en décidant seule, et elle a fait une erreur en laissant entendre que l'UE pourrait accueillir tous les réfugiés de Syrie et d'ailleurs», a critiqué le député Les Républicaines (LR) de l'Eure, qui réclame une intervention au sol contre Daech. «Nous avons besoin d'une approche commune, que tous les Européens soient capables de définir ce qu'ils veulent faire pour les réfugiés», a-t-il encore ajouté.
Le pays «prend des décisions unilatérales et se plaint après qu'il n'y a pas de coopération
Comme Bruno Le Maire, Henri Guaino a déploré «l'appel d'air» créé par le volontarisme d'abord affiché par Berlin pour accueillir les réfugiés. «L'Allemagne est dépassée par l'afflux de réfugiés»,a-t-il constaté sur RMC/BFMTV. Le pays «prend des décisions unilatérales, fait des annonces unilatérales et se plaint après qu'il n'y a pas de coopération, c'est quand même un peu fort», a-t-il attaqué.
 Il est quand même intéressant que ce soit l'Allemagne qui rétablisse ces contrôles
L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy vise lui aussi la responsabilité d'Angela Merkel. «Il est quand même intéressant que ce soit l'Allemagne qui rétablisse ces contrôles alors qu'il y a quelques semaines Madame Merkel a affirmé vouloir accueillir 800 000 réfugiés. Elle l'a fait d'ailleurs sans consulter ses partenaires, ses voisins, sans se soucier des conséquences», a vilipendé le député LR.
  les messages envoyés par la France et l'Allemagne sont dangereux
Dans un communiqué, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a appelé à la mise en place d'un Schengen 2, mesure phare revendiquée par Nicolas Sarkozy. «Cette décision vient confirmer ce que je dénonce depuis plusieurs mois, à savoir que les messages envoyés par l'Union européenne et certains pays membres, notamment la France et l'Allemagne, sont dangereux et ne peuvent mener qu'à une augmentation des flux migratoires, jusqu'à atteindre le niveau insoutenable que nous connaissons aujourd'hui. Elle confirme également la nécessité de la mise en place d'un Schengen 2 demandée par Nicolas Sarkozy», a-t-il exprimé. Claude Guéant a lui fait la promotion du statut de réfugié de guerre proposé par l'ancien président de la République, sur Sud Radio.

Plus attendu, le président du parti souverainiste Debout La France s'est lui aussi exprimé sur Twitter sur ce changement de position de la part de l'Allemagne.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Entre le Maroc et l'Espagne, une route de plus en plus empruntée par les migrants

« Les services de sauvetage espagnols ont annoncé aujourd'hui avoir secouru près de 600 personnes à bord de 15 embarcations et d...