€CALYPSE NEWS

mercredi 16 septembre 2015

France: contrôles aux frontières, même si l'extrême droite nous dit "j'avais raison", nous n'hésiterons pas

P160915

18:00 -
" La France «n'hésitera pas» à rétablir temporairement le contrôle aux frontières, comme vient de le faire l'Allemagne et comme les règles de Schengen le permettent à chaque fois que les circonstances l'imposent et même si l'extrême droite nous dit: “J'avais raison!a déclaré le Premier ministre Manuel Valls
lors d'un débat à l'Assemblée nationale sur les migrants, rapporte les agences.


~~~~~~~~~~~~~~~~
Valls envisage un retour temporaire des contrôles aux frontières

Par Tristan Quinault Maupoil , AFP agence, Le Figaro, le 16 Septembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 16 Septembre 2015


_______***_______

Le premier ministre n'exclut pas de rejoindre la position de l'Allemagne et de l'Autriche qui ont rétabli ces derniers jours des contrôles pour faire face à la crise des migrants.
 la déclaration de Manuel Valls annonce des commentaires enflammés
Le contrôle aux frontières suscite toujours de vives débats dans la classe politique française. Et la déclaration de Manuel Valls, mercredi, lors d'un débat à l'Assemblée nationale sur les migrants, annonce des commentaires enflammés.
  la France «n'hésitera pas» à rétablir temporairement le contrôle aux frontières
Selon le premier ministre, la France «n'hésitera pas» à rétablir temporairement le contrôle aux frontières, comme vient de le faire l'Allemagne. Ces mesures pourraient prendre effet «dans les prochains jours ou prochaines semaines» «si nécessaire», a ajouté Manuel Valls. «Nous avons déjà rétabli ce printemps des contrôles temporaires à (la) frontière (franco-italienne)», a rappelé le premier ministre.
  les règles de Schengen le permettent
Des contrôles, jugés légaux par le conseil d'État, ont en effet été mis en place à Vintimille (Alpes-Maritimes) pour faire face à l'afflux de migrants. «Nous n'hésiterons pas à le faire de nouveau comme les règles de Schengen le permettent à chaque fois que les circonstances l'imposent», a prévenu le chef du gouvernement dans son discours.
comme la décision prise, dimanche, par l'Allemagne 
Manuel Valls a ajouté quelques minutes plus tard que «nos frontières externes doivent être tenues, et collectivement». «La situation de la Grèce le montre chaque jour, tout comme la décision prise, dimanche, par l'Allemagne de rétablir temporairement des contrôles à ses frontières. Et je le répète: nous n'hésiterons pas à prendre ce type de décision».
 L'extrême droite nous dit: “J'avais raison!”
À la fin de son intervention, le premier ministre a voulu déminer par avance les réactions du Front national qui demande des contrôles systématiques aux frontières. «L'extrême droite nous dit: “J'avais raison!” Cette formule est le condensé parfait de ce qu'est le populisme: une pensée qui se nourrit de la catastrophe et des difficultés, une pensée qui n'apporte aucune solution et qui nous mettrait en difficulté par rapport à notre sécurité», juge le premier ministre.
 la Commission européenne proposerait des gardes-frontières européens
Celui-ci s'est aussi félicité «que le président Juncker ait clairement indiqué que la Commission européenne proposerait d'ici la fin de l'année des gardes-frontières européens». «C'est une idée que la France porte depuis longtemps».
  Schengen, c'est aussi le contrôle des frontières externes, sinon, cela ne marche pas
«Je veux rappeler que Schengen, c'est la libre circulation des personnes, et qu'il s'agit d'un élément de notre identité, et de notre sécurité. Mais Schengen, c'est aussi le contrôle des frontières externes, sinon, cela ne marche pas», a-t-il encore prévenu.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Elections anticipées en dehors du 155 pour Madrid, dans le cadre du 155 pour les indépendantistes

«  L'idée d'élections anticipées est discutée depuis plusieurs semaines entre les dirigeants des partis politiques nationaux. ...